Comme annoncé précédemment, les leaders du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) étaient en conclave ce mercredi, 29 juillet 2020, au siège de la PCUD à Conakry. Cette rencontre a été sanctionnée par une déclaration appelant le peuple de Guinée à se mobiliser pour une manifestation le 6 août prochain.

Une « manifestation chassé Alpha Condé » du pouvoir, en vue de barrer la route à un troisième mandat et assurer l’alternance démocratique au sommet de l’Etat. Et, Mohamed Tall assure que ce combat contre « la dictature » va continuer pour le respecte de la mémoire de ceux qui ont trouvé la mort dans cette âpre lutte, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

A en croire le directeur de cabinet de Sidya Touré (le leader de l’union des forces républicaines), le FNDC est plus que jamais déterminé dans sa lutte contre une présidence à vie de l’actuel locataire du palais Sékhoutouréyah. Ceci, malgré la répression meurtrière dont sont actuellement victimes les opposants à un troisième mandat d’Alpha Condé en Guinée. Mohamed Tall fait observer que les velléités de l’actuel chef de l’Etat guinéen pour un troisième mandat ont déjà coûté des vies humaines et conduit à « un coup d’Etat constitutionnel » dans le pays. D’où l’impérative nécessité de continuer le combat pour le front national pour la défense de la constitution.

Mohamed Tall, directeur de cabinet de Sidya Touré

« Le FNDC est déterminé à poursuivre le combat ; le combat contre l’instauration d’une dictature en Guinée. Vous avez suivis le coup d’état constitutionnel qui a été perpétré en mars dernier. Non seulement on a assisté à un coup de force, mais par la suite, la procédure a été totalement vicieuse ; mettant de facto notre pays face à un problème juridique inexplicable. Le FNDC continuera donc le combat pour le respect de la démocratie, le respect de la constitution. Nous continuerons également le combat pour respecter la mémoire de ceux qui ont trouvé la mort dans ce combat-là, qui sont aujourd’hui au-delà de 200. Donc, rien que pour leur mémoire nous continuerons ; et, comme vous le constatez, nous sommes plus que jamais déterminés », a indiqué Mohamed Tall, entouré de ses pairs.

Autant dire que le FNDC et les promoteurs du troisième mandat (en premier lieu le gouvernement Kassory Fofana) en Guinée sont encore loin de fumer le calumet de la paix.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin