Une nouvelle structure dénommée « Mouvement pour le progrès de la Guinée forestière » vient de naître à N’Zérékoré. Son objectif principal est le maintien de la paix et de la quiétude dans la région. Une délégation de ce mouvement de jeunes a été reçue, le lundi dernier, 27 juillet 2020, par les autorités locales, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est en compagnie du préfet Sâa Yola Tolno, du maire Moriba Albert Délamou et du député uninominal de N’Zérékoré Zoupé Zogbélémou, que le gouverneur de la région, le Général Mohamed Gharé, a reçu les responsables de ce mouvement de jeunes. Ils ont échangé autour des motivations et des objectifs de la nouvelle structure. Selon son président, Pépé 2 Haba, en plus du maintien de la paix, le mouvement pour le progrès de la Guinée forestière vise aussi à soutenir les actions du gouvernement.

« Ce mouvement est né suite à plusieurs analyses, après une prise de conscience. On s’est rendu compte que les mouvements sont généralement créés pour soutenir un événement ; dès que ce moment-là passe, le mouvement disparaît. Donc, pour remédier à tout ça, nous les jeunes et femmes de la région forestière, on s’est donné la main, nous avons décidé de façon unanime de mettre en place cette structure, qui a pour mission non seulement de soutenir les actions du gouvernement en place mais aussi de faire face aux projets de développement de la région forestière », a expliqué monsieur Haba.

Cette initiative des jeunes de la Guinée forestière a été vivement saluée par le préfet de N’Zérékoré. « C’est vrai, vous avez parlé de développement. Mais, ce qui m’a beaucoup plu, c’est que vous avez parlé d’abord du maintien de la paix et de la quiétude sociale. Ce n’est pas seulement la sensibilisation, mais aussi il faut prendre des dispositions pour ne pas que cette paix soit troublée par certains zélés. C’est vrai, le maintien de la paix et de la sécurité fait partie de la mission régalienne de l’État. Mais, vous devez appuyer les services de l’État pour éviter que les gens se soulèvent et créent de problèmes qui débordent », a dit monsieur Sâa Yola Tolno.

Quant au gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré, le Général Mohamed Gharé, il a promis d’accompagner les jeunes dans leur démarche, qui vise à préserver la quiétude sociale dans cette région, en proie à des violences inter-communautaires récurrentes.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin