La fête de Tabaski a été célébrée dans une grande ferveur ce vendredi, 31 juillet 2020, à Labé. Les habitants de la ville ont massivement rallié les différents lieux retenus pour la prière marquant l’Aïd El Kebir, la plus grande fête musulmane. A Bowoun Loko, c’est l’inspecteur régional des Affaires religieuses et grand imam de Labé qui a dirigé la prière, en présence des autorités administratives et communales.

Elhadj Mamadou Badrou Bah a consacré une bonne partie de son sermon à la lutte contre la pandémie du coronavirus qui sévit dans le pays. Il a appelé tous les citoyens au respect des mesures barrières permettant de stopper la propagation de la maladie, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Elhadj Mamadou Badrou Bah, premier imam de Labé

« Actuellement, la propagation de la maladie à coronavirus fait partie de nos préoccupations. En islam, on a l’habitude de nous dire que lors des prières, les fidèles musulmans doivent s’arrêter en rangs serrés pour éviter que Satan ne s’infiltre entre eux. Mais, vous le constatez vous-mêmes que cette fois-ci, il y a une distance entre les fidèles musulmans. Et cette situation est due à cette maladie.

Nous prions Dieu de débarrasser le monde entier de cette pandémie. Nous demandons également à tous les citoyens de respecter les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires pour être à l’abri de cette maladie. Parmi ces mesures, figurent le port des bavettes, le lavage des mains et la distanciation sociale. Ici à Labé, heureusement, nous nous sommes habitués à ces pratiques parce que ça y va de notre intérêt.

Aujourd’hui, il y a des personnes qui sont alitées à l’hôpital à cause de cette maladie. Nous demandons à Dieu de leur redonner leur santé et de nous épargner nous autres de cette maladie. Mais cela ne sera possible que si nous respectons les mesures barrières », a exhorté le premier imam de la grande mosquée de Labé.

A noter toutefois, que le respect des mesures barrières n’a pas été effectif à l’occasion de cette prière de l’Aïd. C’est seulement au niveau de la loge officielle que la distanciation sociale a été respectée.

 

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin