Les fidèles musulmans de Guinée célèbrent ce vendredi, 31 juillet 2020, la fête de Tabaski. La grande mosquée Fayçal de Conakry n’a pas abrité la prière marquant cette plus grande fête musulmane. C’est dans l’enceinte du centre islamique de Donka que le premier imam de cette mosquée a dirigé la prière de l’Aïd. Elhadj Mamadou Saliou Camara a consacré l’essentiel de son sermon à la crise sanitaire liée au coronavirus qui frappe actuellement le pays. Il a exhorté les Guinéens à ne pas négliger cette maladie et à louer leur créateur d’avoir préservé le pays d’une situation incontrôlable.

Elhadj Mamadou Saliou Camara, premier imam de la grande mosquée de Fayçal

« Je veux que tous les Guinéens sachent que cette pandémie n’est pas une maladie nationale, c’est une maladie internationale. D’ailleurs, les pays les plus forts sur le plan économique, sur le plan politique et sur le plan scientifique sont plus frappés que nous. Alors, nous devons être reconnaissants envers Dieu. Nous devons ensemble remercier le Tout Puissant Allah qui nous a épargnés jusque-là d’une situation plus grave comme celle qui a frappé les pays les plus développés », a-t-il lancé, appelant au respect strict des mesures barrières de sécurité sanitaire.

Le premier imam de la grande mosquée Fayçal de Conakry a ensuite lancé « un appel au peuple de Guinée à l’unité nationale, au calme, à la sérénité, à l’amour du prochain et à la pratique régulière de la religion musulmane. Et je prie Allah, le créateur de l’univers, de nous sauver tous et de préserver la paix et l’unité nationale en Guinée », a souhaité Elhadj Mamadou Saliou Camara.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel. 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin