Elhadj Karamba Diaby, imam et secrétaire préfectoral des affaires religieuse de Kindia

Au lendemain de sa sortie fracassante au sujet de la fermeture des mosquées, le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia s’est rétracté. Dans son sermon tenu à l’occasion de la prière maquant la fête de Tabaski, Elhadj Karamba Diaby avait annoncé que les mosquées de la ville ne seront plus refermées après leur réouverture exceptionnelle le jour de la plus grande fête musulmane.

 

Mais, l’imam de la mosquée du quartier Banlieue, dans la commune urbaine de Kindia, n’a pas tardé à revenir sur cette décision. Dans un entretien qu’il a accordé à un correspondant de Guineematin.com dans la journée du samedi, 1er août 2020, le responsable religieux s’est excusé auprès des autorités pour avoir tenu cette déclaration, avant d’annoncer que les mosquées restent fermées jusqu’à nouvel.

 

« Je reconnais bien avoir dit de ne plus fermer les mosquées parce que les lieux de loisir sont fonctionnels. Mais, en tant que secrétaire préfectoral des Affaires religieuses, je reviens sur ma décision et présente mes excuses aux autorités du pays, notamment le président de la République, le professeur Alpha Condé. Je m’adresse aux populations de Kindia surtout les imams et les conseils de mosquées.

 

Hier, j’ai dit dans mon sermon que nous allons continuer à prier dans nos mosquées et qu’elles ne seront plus fermées. Mais, cela a été autrement vu par des autorités et certains citoyens. Ils ont dit que je me suis opposé aux décisions du premier responsable du pays. Pourtant, ce n’était nullement mon intention. En tant que secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia, je dois veiller à ce que les lois soient respectées.

 

Donc, je vous demande d’accepter de refermer les mosquées jusqu’au jour où les autorités diront de les rouvrir et de continuer à respecter les mesures barrières. C’est sous l’émotion que je me suis adressé à vous hier. Alors retenez que toutes les mosquées de Kindia restent fermées jusqu’à nouvel ordre », a déclaré Elhadj Karamba Diaby, secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia.

 

A rappeler que ce revirement intervient peu après la sortie de l’inspecteur régional des Affaires religieuses et grand imam de Kindia. Elhadj Mamoudou Camara s’est opposé à la déclaration d’Elhadj Karamba Diaby, annonçant que toute personne qui ouvrirait une mosquée à Kindia sans autorisation, sera suspendu.

 

 

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

 

Tel:628518888

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin