Comme annoncé précédemment, la phase théorique des examens de sortie a débuté ce lundi, 03 août 2020, dans les écoles techniques et professionnelles de la Guinée. A Conakry, c’est la ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi qui a présidé le lancement des épreuves à l’école nationale des postes et télécommunications (ENPT) de Kipé et à l’Université UNIC de Lambanyi.

Madame Zénab Dramé a insisté sur la rigueur dans le déroulement de cet examen pour mettre de bons produits sur le marché de l’emploi.

Zenab Dramé, ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi

« En ce qui concerne le déroulement de l’examen, j’invite tous les candidats au calme, à la sérénité et à la concentration sur les sujets. J’invite aussi les surveillants à plus de vigilance, à la rigueur puisque le slogan, c’est zéro tolérance. Comme nous voulons avoir de bons produits sur le marché, il faut que nous-mêmes soyons rigoureux dans ce nous faisons, sur nos propres produits que nous fabriquons. Je pense qu’avec ça, le produit qui va être mis sur le marché sera de la qualité », a-t-elle lancé.

Quant au respect des mesures barrières permettant d’éviter la propagation du coronavirus, la ministre se dit satisfaite du constat sur le terrain. « Je félicite le service examen qui, après les consignes données par le gouvernement, a pris soin du respect des mesures barrières pour la sécurité. Donc, nous avons constaté que les kits sanitaires sont installés dans les différents centres que nous avons visités ; la distanciation sociale est aussi respectée à tous les niveaux. Ça, c’est déjà une action à saluer. Ce que nous avons vu nous pouvons bien croiser les doigts. Avec ça, nous pensons que nous aurons zéro cas de Covid-19. Je souhaite que ce soit comme ça jusqu’à la fin de l’examen », a dit Zénab Dramé.

Madame Touré Fatou Sylla, inspectrice régionale de l’enseignement technique de Conakry

Pour éviter justement des contaminations au Covid-19 pendant cet examen, l’inspectrice régionale de l’enseignement technique de Conakry, madame Touré Fatou Sylla, annonce qu’elle va poursuivre la tournée entamée aujourd’hui pour s’assurer du respect strict des mesures barrières dans tous les centres d’examen. « L’originalité de cet examen est qu’à cause de cette pandémie du Covid-19 qui sévit dans le monde entier, on a 21 centres contre 16 l’année dernière à Conakry. Et tout cela est lié au respect des mesures barrières pour qu’il n’y ait pas de contaminations dans les différents centres d’examen. A partir de demain, je vais continuer à sillonner les 21 centres d’examen pour voir ce qui se passe dans tous les centres pour savoir si toutes consignes données sont respectées, que ça soit les mesures barrières ou la rigueur concernant les épreuves », a-t-elle annoncé.

A noter que cette année, ils sont 9080 candidats inscrits pour affronter les épreuves des examens de sortie dans la zone spéciale de Conakry.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél : (+224) 622919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin