Comme annoncé précédemment, les épreuves théoriques des examens de sortie dans les écoles techniques et professionnelles ont démarré ce lundi, 03 août 2020, en Guinée. Dans la région de Kindia, 3433 candidats 214 filles à affronter ces épreuves dans 11 centres d’examen, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants à Kindia.

Dans la ville de Kindia, c’est le préfet, N’Fansoumane Touré, en compagnie de l’inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, qui a procédé au lancement officiel de la première épreuve (Français). Il en a profité pour rappeler quelques consignes à respecter pendant ces examens. « L’usage du téléphone est complètement interdit au niveau des centres d’examen. Le travail est individuel et non collectif. Donc, il faudrait que vous vous méfiiez pour ne pas être fraudés. Comptez sur votre propre formation », a lancé le préfet de Kindia.

De son côté, l’inspecteur régional de l’enseignement technique, de la formation professionnelle de Kindia est revenu sur les dispositions prises pour le bon déroulement de ces épreuves. « Les centres ont été aménagés par le service examen et les PV sont sur les tables. Comme nous sommes dans une période pandémique, chaque centre est doté de kits de lavage des mains et d’une équipe sanitaire. Le respect des gestes barrières est obligatoire pour tous les candidats et surveillants », a laissé entendre Mohammed Cissé.

A noter que sur les 11 centres d’examen que compte cette région, 5 se trouvent dans la préfecture de Kindia et 3 autres sont à Dubréka. Les préfectures de Coyah, Forécariah et Télimélé disposent chacun d’un centre. Selon l’inspecteur régional de l’enseignement technique, de la formation professionnelle de Kindia, 176 surveillants sont mobilisés pour ces examens de sortie.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tel: 628518888

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin