Les examens de sortie dans écoles de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ont été lancés dans la matinée de ce lundi, 03 août 2020, sur toute l’étendue du territoire national. Dans la ville de N’Zérékoré, c’est le Centre de Formation Professionnelle (CFP) local qui a servi de cadre au lancement des épreuves avec quelques 1796 candidats, dont 977 filles. C’était en présence des responsables de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, des délégués et du gouverneur de la région, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les candidats à ces examens nationaux seront évalués dans les disciplines suivantes : Chaudronnerie, Maçonnerie, Plomberie, Laboratoire, Secrétariat et Comptabilité, Agriculture et Elevage, Mécanique Auto, Electricité bâtiments, Sages femmes, Infirmiers d’État et Nursing. Dans la région de N’Zérékoré, les 1796 candidats seront évalués dans 7 centres, dont 4 à la commune urbaine.

Jean Guilavogui, inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, du travail et de l’emploi

Interrogé sur le démarrage de ces examens de sortie, Jean Guilavogui, inspecteur régional de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, a fait savoir que le principe tolérance zéro sera de mise. « Au niveau des préparatifs, nous avons d’abord conditionné nos candidats à savoir qu’ils doivent avoir les cartes d’accès, ils doivent porter les masques. Candidats et surveillants doivent respecter les mesures barrières contre la pandémie. Maintenant, pour ce qui est du déroulement des épreuves, nous avons lancé les épreuves à partir de 8h 30. C’est par l’épreuve de Français que le gouverneur de région a lancé les évaluations dans la salle 4 du CFP. La consigne, c’est tolérance zéro. La pandémie ne peut pas être un obstacle pour freiner le bon déroulement des épreuves dans la région. Nous invitons les candidats au respect des mesures barrières contre la pandémie », a laissé entendre monsieur Guilavogui.

Général Mohamed Gharé, gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré

Pour sa part, le gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré, le Général Mohamed Gharé a invité les candidats à être serein avant de leurs rappeler l’importance des écoles professionnelle. « Chers candidats, ce qui est évident, c’est qu’on ne vous donnera pas un sujet qui est en dehors du programme que vous avez étudié. Je souhaite qu’il y ait beaucoup plus de filles admises que de garçons. Mais ce qui est évident, je l’ai toujours dit, j’accorde beaucoup plus d’importance à l’enseignement technique et professionnel qu’à l’enseignement général parce que c’est cet enseignement qui développe un pays. Vous êtes les futurs ouvriers de ce pays, vous êtes les futurs cadres techniques de ce pays, donc fournissez beaucoup d’efforts pour qu’à la proclamation des résultats, qu’il y ait un succès éclatant », a conseillé le gouverneur.

À noter que ces examens de sortie vont se dérouler en deux étapes : la Théorie et la Pratique. La Théorie, entamée ce lundi, va s’étendre sur quatre jours alors que les Travaux Pratiques sont programmés pour le lundi 10 août prochain.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel :+224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin