Même s’il s’est rétracté et a présenté des excuses, le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia subit la colère de sa hiérarchie, après sa sortie fracassante au sujet de la fermeture des mosquées. Le secrétaire général des Affaires religieuses s’est déplacé en personne pour se rendre à Kindia ce lundi, 03 août 2020, afin de recadrer Elhadj Karamba Diaby. Elhadj Aly Jamal Bangoura a ordonné le retrait temporaire de la voiture de service du leader religieux, lui donnant un dernier avertissement, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Le premier responsable des Affaires religieuses du pays a réuni les autorités et les leaders religieux de Kindia pour mettre les choses au clair. Cela, suite à la déclaration tenue par Elhadj Karamba Diaby le jour de la fête de Tabaski. L’imam de la mosquée du quartier Banlieue, dans la commune urbaine de Kindia, avait dit ce jour que les mosquées de la ville ne seront plus fermées après leur réouverture exceptionnelle pour la prière de l’Aïd. Elhadj Aly Jamal Bangoura a commencé par féliciter l’inspecteur régional des Affaires religieuses de Kindia, Elhadj Mamoudou Camara, pour sa réaction face à cette sortie.

« C’est une occasion pour nous, avec les leaders religieux musulmans et chrétiens, de remercier Elhadj Mamoudou Camara, inspecteur régional des affaires religieuses de Kindia, pour sa prise de responsabilité vis-à-vis des propos d’Elhadj Karamba Diaby concernant la réouverture des lieux de culte. Notre département condamne ces propos avec la dernière énergie parce que le respect absolu des décisions prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus vise à préserver la santé des Guinéens. Donc, j’invite tous les chefs religieux à respecter les mesures barrières ; sensibilise les communautés musulmanes et chrétiennes pour accompagner les autorités sanitaires afin d’éradiquer la Covid-19 », a-t-il lancé.

Le secrétaire général des Affaires religieuses a ensuite mis en garde tout leader religieux qui se permettrait d’ouvrir un lieu de culte sans autorisation de sa hiérarchie. Il prévient qu’un tel comportement ne restera pas impuni. « Je ne tolérerai aucun chef religieux qui ne respectera pas ces décisions dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Quiconque faillira sera sanctionné. Il faut que tout le monde le sache : quiconque blague avec ça, c’est une décision ferme qui va tomber. On a demandé à Elhadj Karamba Diaby de faire un engagement qu’il ne va plus tenir des propos pareils qui troublent notre quiétude », a dit Elhadj Aly Jamal Bangoura.

A noter que le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia a réitéré ses excuses au cours de cette rencontre. Mais malgré tout, il lui a été ordonné d’aller garer sa voiture de service dans les locaux de la préfecture de Kindia. Selon Elhadj Aly Jamal Bangoura, ce retrait va durer un mois et il constitue un dernier avertissement pour Elhadj Karamba Diaby.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé et Amadou Batouala Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin