Les examens nationaux de la session 2020 débuteront demain mercredi, 05 août sur toute l’étendue du territoire national. Dans certaines écoles publiques de la commune de Ratoma, en plus du soulagement né du report de la manifestation du FNDC, l’heure est aux derniers réglages pour la réussite de ces évaluations. C’est le cas des écoles primaires de Kipé et de Koloma Soloprimo, où encadreurs et candidats se disent plus que jamais prêts, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Mountaga Souaré, Directeur de l’école primaire de Kipé

A l’école primaire de Kipé, toutes les dispositions sont prises pour un bon démarrage des évaluations du Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE). C’est ce qu’a laissé entendre son directeur, Mountagha Souaré. « Pour le moment, nous avons pris toutes les dispositions pour accueillir les élèves pour le CEE. Nous avons 445 candidats répartis en 15 salles de 30 élèves chacune. Nous avons reçu les matériels. Nous avons les cahiers, les feuilles. Nous sommes dans la salle du secrétariat, nous sommes en train de tracer le tableau, comment répartir les surveillants dans les salles, on est en train de numéroter les cahiers, compter les feuilles. Les enfants sont en train de rechercher leurs PV. Pour le moment, il n’y a pas d’anomalie. Aucun élève ne nous a dit qu’il n’a pas retrouvé son PV. Pour le moment tout se passe très bien. Je ne peux que demander aux candidats de faire preuve de discipline et aller travailler tranquillement. C’est juste une évaluation. Nous voulons voir ce qu’ils ont acquis pendant l’année scolaire. Ils n’ont qu’à prendre le courage et bonne chance à nos candidats, » a expliqué le directeur.

Mavolo Zoumanigui, directeur adjoint de l’école primaire Koloma Soloprimo

C’est le même constat à l’école primaire de Koloma Soloprimo. Mavolo Zoumanigui, directeur adjoint de ladite école, a fait savoir que les kits sanitaires sont disponibles pour toutes les salles. « Nous avons reçu des recommandations de la part de la DCE. Nous sommes là pour les appliquer. Nous avons aménagé les salles de classe. Nous avons des candidats issus de différentes écoles. On nous a dit que c’est 29 candidats par salles. Les kits sont déjà. Soit un kit par salle de classe. Tout de suite nous allons procéder à la numérotation des PV sur les bancs. Les toilettes sont propres. Le message que j’envoie à mes candidats, c’est d’être sereins, travailler et suivre les consignes. On les conseille de bien travailler dans les classes », a expliqué monsieur Zoumanigui.

Par ailleurs, le directeur s’est réjouit d report de la manifestation du FNDC qui aurait pu dissuader de nombreux candidats à se présenter par crainte de violences. « Par rapport à la manifestation du FNDC, il faut reconnaître qu’on a été bouleversé en un mot quand nous avons appris la nouvelle. Voyant les tous petits qui font leur première fois l’examen, s’il y a une manifestation, il va y avoir assez de complications. Les maisons de certains enfants sont éloignées de leur école. On avait des inquiétudes pour ça. Si vraiment ils ont reporté la date de la manifestation, c’est un ouf de soulagement pour les autorités éducatives. On ne fait que remercier le FNDC. Parce quand il y a manifestation, il n’y a pas de taxis, il n’y a pas de routes. Les enfants seront bloqués. Et si un enfant ne se présente pas, il ne peut pas être admis », a ajouté le directeur adjoint de l’école primaire Koloma Soloprimo.

Ibrahima Diallo, élève en classe de 6ème année, à l’école primaire de Koloma Soloprimo

Chez les candidats, on se dit prêts à affronter les évaluations qui démarrent demain. Ibrahima Diallo est un d’entre eux, à l’école primaire de Koloma Soloprimo. « Je suis prêt à affronter les sujets. Je pense que les sujets vont être faciles pour moi, parce ce que j’ai récité et j’ai révisé mes leçons et je fais les mathématiques à la maison. Je demande à mes amis de réviser à la maison pour qu’on puisse affronter les sujets ».

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59 / 666 87 73 97

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin