image d’archive

Les examens nationaux, session 2020, démarrent demain, mercredi 05 août 2020, en Guinée. Et comme d’habitude, c’est le certificat de fin d’études élémentaires qui ouvre le bal. A la veille du lancement des épreuves, l’inspecteur régional de l’éducation de Mamou a adressé un message aux différents acteurs concernés, en leur donnant ces dernières consignes pour un examen réussi, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Elhadj Kerfalla Mansaré a commencé par se féliciter du taux d’exécution des programmes d’enseignement, qui selon lui est satisfaisant, en dépit des perturbations enregistrées au cours de cette année scolaire. « Malgré la grève déclenchée par le SLECG et la pandémie de coronavirus, nous sommes satisfaits de l’avancement des programmes d’enseignement. C’est le moment et le lieu pour moi de remercier les vaillants professeurs qui ont tout fait pour nous satisfaire », a déclaré l’inspecteur régional de l’éducation de Mamou.

Elhadj Kerfala Mansaré, inspecteur régional de l’éducation de Mamou

Le responsable éducatif a ensuite appelé à la rigueur pendant ces examens nationaux, mais aussi au respect des mesures barrières contre le Covid-19. « J’invite les candidats à redoubler d’ardeur pour revoir tous les chapitres enseignés durant l’année scolaire. J’invite tous les acteurs impliqués dans cet examen, à respecter les mesures barrières édictées par les agents de santé. Il faut qu’on respecte la distanciation, le port des masques et le lavage des mains, pour un examen réussi. Nous demandons également aux parents d’élèves de prendre toutes les dispositions utiles afin que les enfants puissent venir à l’heure dans les différents centres », a lancé Elhadj Kerfalla Mansaré.

Selon l’IRE de Mamou, ils sont au total, 13 049 candidats, dont 6 353 filles, concernés par l’examen de fin d’études élémentaires dans la région. Soit 12 003 candidats, dont 5 880 filles, pour l’enseignement général et 1 046, dont 473 filles, pour Franco-arabe. Ces candidats sont répartis dans 81 centres et 464 salles d’examen et ils seront encadrés par 928 surveillants.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin