Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR)

Les Guinéens continuent de dénoncer la résolution prise par les membres de la CODEEC qui ont annoncé une candidature du président Alpha Condé à la prochaine élection présidentielle pour un 3ème mandat. Après Bah Oury, c’est le secrétaire exécutif de l’UFR, Saïkou Yaya Barry, qui s’est fait entendre. Selon ce proche de Sidya Touré, les membres de la CODEEC sont « des bambins » qui ne peuvent pas voler de leurs propres ailes.

L’ancien député républicain s’est surtout montré préoccupé des risques encourus par la République de Guinée à cause de la candidature d’Alpha Condé pour un 3ème mandat. Il l’a dit lors d’un échange téléphonique qu’il a eu avec un journaliste de Guineematin.com ce mardi, 4 août 2020.

Saïkou Yaya Barry est très en colère contre les membres de la Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité (CODEEC). Selon lui, en désignant Alpha Condé comme leur candidat à la prochaine présidentielle, ces gens exposent la Guinée à un grand danger, comme c’était le cas aux dernières heures de Lansana Conté (ancien président de la Guinée).

« Les membres de la CODEEC, sont de petits bambins qui sont au service de leur papa ; donc, qui ne peuvent pas se débrouiller tout seuls. Aujourd’hui, Alpha Condé, malade, fatigué, avec le poids de l’âge, tout le monde sait qu’en le laissant encore briguer un mandat, c’est pour contribuer à détruire le pays. Pendant les 10 années de son pouvoir, il nous a mis dans une pénitence terrible, dans une prison, où les gens se sont déchirés, où il y a eu la gabegie, où il y a eu les détournements à ciel ouvert. Donc, ce sont des bandits réunis, des pilleurs des deniers publics réunis, qui pensent qu’ils peuvent avoir Alpha Condé comme un paravent pour continuer à piller le pays. N’oubliez surtout pas, Kiridi Bangoura (Ministre secrétaire général à la présidence) avait dit dans les médias, que ce qu’ils ont fait à Conté hier, c’est ce qu’ils feront à Alpha et qu’il n’y aura pas de punition. Je vais vous dire une chose : toutes les mauvaises graines de la République de Guinée se sont retrouvées dans un camp. Le pays ne va pas être comme ça ; et, ils vont être punis par rapport à ce qu’ils sont en train de faire à notre Guinée. Dieu ne dort pas ! Si nous, nous ne les punissons pas, Dieu va les punir ; et, ça se fera le plus rapidement que possible », a prévenu le secrétaire exécutif de l’UFR.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin