Attaque d’une boutique à Sonfonia : 10 millions de francs emportés

Un commerçant a été victime d’une attaque à main armée dans la soirée du mardi, 04 août 2020, au quartier Sonfonia, dans la commune de Ratoma. Les bandits ont violenté la victime avant d’emporter une somme de 10 millions de francs, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est aux environs de 21 heures, pendant que le commerçant Amadou Tafsir Diallo s’apprêtait à rentrer chez lui, que deux jeunes armés ont fait irruption dans sa boutique d’alimentation générale et de transfert d’argent, située au bord de la route le Prince, dans le secteur Mangué Boungni. Ils ont blessé la victime avant de s’enfuir avec son argent.

Amadou Tafsir Diallo, victime d’attaque

« J’étais en train de fermer ma boutique pour rentrer à la maison, lorsque l’attaque a eu lieu. J’avais déjà fermé les deux premières portes et je voulais juste prendre une glacière et les clés pour fermer le reste et bouger. C’est à ce moment-là que deux jeunes se sont introduits subitement dans le magasin, donc on s’est retrouvés à trois à l’intérieur. Ils ont fait sortir une arme de guerre, ils ont braqué l’arme sur moi. L’un d’eux m’a demandé où est l’argent. Directement, son ami a commencé à lui dire de tirer sur moi, mais il n’a pas tiré. Il avait un appareil électrique (Taser) qu’il voulait utiliser pour me neutraliser. Il a appuyé deux à trois fois, mais je n’ai rien senti. J’ai compris que l’appareil n’est pas chargé. C’est ainsi que j’ai pris l’appareil et on s’est mis à se tirailler jusqu’à ce qu’il s’est cassé.

Entre-temps, l’autre jeune a pris l’arme pour donner des coups à la tête, au cou et au niveau de la bouche. J’ai perdu deux dents et je suis tombé. Comme le jeune qui voulait qu’il tire sur moi continuait d’insister, je n’ai plus résisté. Ils sont cassé mon coffre-fort et ont pris l’argent qui était dedans. Ils sont pris un montant de 10 millions de francs. Ensuite, ils ont éteint le courant et sont sortis. Ils sont montés sur leur moto pour aller vers la T8 », a témoigné Amadou Tafsir Diallo.

Informé de l’attaque, le chef de quartier a saisi la police, qui s’est rendue sur les lieux pour un constat. La victime a porté plainte contre X et les services de sécurité ont ouvert une enquête.

Mohamed DORÉ, pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59 / 666 87 73 97

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS