Hôpital Préfectoral de Mandiana

La situation risque de dégénérer une nouvelle fois entre les districts voisins de Kanifara et Tadibakourou, dans la sous-préfecture de Koundjan (Préfecture de Mandiana). En effet, le jeune homme, blessé dans le conflit domanial qui a opposé des habitants de ces deux localités il y a quelques semaines, est décédé à l’hôpital de Kankan. Ses proches menacent de venger sa mort, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

C’est dans la journée du mardi, 04 août 2020, que Kassim Condé, blessé dans l’affrontement qui a opposé des habitants de Kanifara et de Tadibakourou autour du contrôle d’une zone minière et agricole il y a environ un mois, a rendu l’âme à l’hôpital régional de Kankan. Et cette nouvelle a ravivé les tensions à Kanifara, localité d’où est originaire la victime. Les habitants de ce district ont aussitôt menacé d’attaquer leurs adversaires pour venger la mort de ce jeune homme, marié à une femme et père de 5 enfants.

Pour éviter donc une nouvelle confrontation qui pourrait être lourde de conséquences, le commissariat central de police de Mandiana annonce le déploiement rapide d’une équipe dans la zone pour renforcer les agents de sécurité qui sont basés sur place. « On est informés de la situation. Et une équipe mixte se prépare pour se déployer sur le terrain afin d’éviter que les choses ne dégénèrent », a confié le commissaire Mamadou Yansané.

A noter qu’une vingtaine de conflits domaniaux, y compris celui opposant les districts de Kanifara et de Tadibakourou, se trouvent depuis plusieurs années dans les mains de la justice de Mandiana. Mais celle-ci tarde toujours à départager les parties en conflit.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin