Les hommages se poursuivent depuis l’annonce de la mort de l’homme politique et homme d’affaires guinéen, l’honorable Mamadou Diawara. Très proche du défunt, le ministre de l’information et de la communication s’est rendu ce vendredi, 07 août 2020, au domicile du président du Parti du Travail et de la Solidarité (PTS), situé au quartier Nongo (en banlieue de Conakry), pour compatir à la douleur de sa famille. Amara Somparé pleure la perte d’un homme qu’il considérait comme un père, et qui incarnait des valeurs de rassemblement et de consensus.

« Le choc a été brutal, puisque son décès a été soudain. Et ma peine est toute aussi grande, parce que c’est un homme dont j’étais très proche. Il a été le parrain de mon mariage. Comme je l’appelais souvent, c’était mon petit papa. C’est avec lui que je faisais les petits cours pour tromper mon père et obtenir des choses qu’il ne voulait pas me donner. Comme il me l’a toujours dit, je suis son premier fils. Ses enfants sont mes jeunes frères et sœurs. Aujourd’hui, on a perdu un grand homme.

Un homme de rassemblement, de consensus, qui n’avait pas de frontières ethniques, qui ne se laissait pas aller dans la politique politicienne telle qu’on la connaît aujourd’hui malheureusement, qui cherchait toujours à penser à la Guinée avant tout. Je pense que c’est un peu ça qui l’avait beaucoup rapproché de mon papa. Ensemble, ils ont fait beaucoup de grandes choses. Donc aujourd’hui, nous sommes vraiment très tristes. Nous sommes aux côtés de la famille et nous espérons que l’âme du défunt sera accueillie dans le paradis éternel d’Allah le Tout-Puissant », a dit le ministre Somparé.

Propos recueillis par Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59 /666 87 73 97

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin