C’est désormais officiel ! Alpha Condé est le candidat du RPG arc-en-ciel au compte des élections présidentielles prévues en octobre prochain. Malgré l’opposition de nombreux guinéens et du Front National pour la Défense de la Constitution, le président de la République est décidé à se présenter pour un 3ème mandat. Pourtant, le président Condé avait juré de respecter la Constitution de 2010 qui le lui interdisait. Il a fallu changer la constitution pour se perpétuer au pouvoir.

La décision du RPG Arc-en-ciel, à l’issue de sa convention de Conakry, de désigner Alpha Condé, n’est pas du goût de nombreux citoyens de Boké, rencontrés par le correspondant de Guineematin.com dans la journée du vendredi, 07 août 2020.

Dans la ville de Boké, les citoyens reprouvent ce choix d’Alpha Condé, l’opposant historique qui revendique 40 ans de combat mais qui est réfractaire à toute alternance.

Djouma Baïlo Kanté, jeune taxi-motard

Djouma Baïlo Kanté, jeune taxi-motard : « c’est une mauvaise idée que le président se présente pour un nouveau mandat. Il devait honorer ses engagements en respectant la Constitution de 2010. Le 3ème mandat n’est pas une bonne chose pour notre pays et pour notre jeune démocratie ».

Amadou Touré, citoyen de la commune urbaine

Amadou Touré, citoyen de la commune urbaine : « nous n’apprécions pas l’idée du 3ème mandat. Nous voulons un changement radical. Depuis le régime de Sékou Touré, c’est toujours la même chose. On ne fait que régresser. On doit avoir quelqu’un de nouveau pour continuer avec la destinée de notre pays. Alpha Condé à fait 10 ans à la tête de la Guinée, nous le connaissons suffisamment maintenant et nous savons qu’il n’est pas la solution à nos différents problèmes ».

Victor Kamano, diplômé

Victor Kamano, diplômé : « si Alpha se présente, ça veut dire que le pays régresse. Alpha avait dit qu’il était venu pour débloquer la situation de notre pays. Voyant tout ce qu’il avait dit au début, il ne devait pas se présenter pour un troisième mandat. Le RPG devait trouver un autre pour représenter leur parti. La gouvernance s’apprend, ils devaient apprendre à quelqu’un d’autre comment faire la politique. Mais si on nous dit que sans Alpha il n’y a pas d’autres alternatives, ça veut dire que le pays va en arrière ».

Kpamelo Kamano, étudiant

Kpamelo Kamano, étudiant : « je pense qu’après les 2 mandats, qui font 10 ans de règne, Alpha Condé devait partir. Une seule personne ne peut pas diriger un pays pour toujours. Vraiment, c’est difficile actuellement pour le peuple de Guinée. Je m’inquiète donc pour l’avenir de notre pays ».

Sékou Keita

Sékou Keita : « pour moi, le 3ème mandat du Professeur Alpha Condé est une bonne chose. Les gens sont en train de dire ceci et cela sur le président, mais nous devons savoir que lui seul ne peut rien faire. Mais, c’est son entourage qui n’est pas bon et c’est ça la base de ses problèmes. Je ne peux pas dire qu’Alpha Condé n’a pas de défauts, mais je pense qu’il doit continuer à conduire les affaires du pays. »

Depuis Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel: 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin