Dans la journée d’hier, samedi 8 août 2020, des citoyens impactés par le projet du barrage hydroélectrique de Souapiti ont pris en otage deux responsables du projet et leur chauffeur. Ils les ont bloqués pendant un long moment pour protester contre le non-respect des engagements liés à leur déguerpissement, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants basés à Kindia.

L’acte s’est passé dans la localité de Kondon Bôofou, relevant de la sous-préfecture de Sinta (Télimélé). Des citoyens déplacés de de Konkouré, dans la sous-préfecture de Kollet, et recasés sur ce site, ont bloqué un véhicule dans lequel se trouvaient deux responsables du projet Souapiti : un chinois et un guinéen plus leur chauffeur. Ils les ont retenus en otage pendant un long moment, protestant ainsi contre les conditions de leur déguerpissement, notamment le non-respect des promesses qui leur avaient été faites.

Ces citoyens, impactés par le projet de construction du barrage hydroélectrique de Souapiti, s’insurgent contre leurs mauvaises conditions de vie actuelles et exigent leur retour sur les anciennes terres. Il a fallu l’arrivée d’une équipe de responsables préfectoraux venus de Télimélé, en compagnie d’agents de sécurité, pour convaincre les citoyens à libérer les « otages ». Ces citoyens promettent de continuer leur lutte pour que les engagements pris par rapport à leur déguerpissement soient respectés ou alors qu’ils puissent rentrer et récupérer leurs terres.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628516786

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin