image d’archive

La préfecture de Siguiri n’en finit plus avec les éboulements meurtriers dans les mines d’or. Après celui survenu dans la journée d’hier, c’est un autre éboulement qui a coûté la vie à un autre jeune, du nom de Bakary Camara, dans la sous-préfecture de Kintinian. Le drame s’est produit ce lundi, 10 août 2020, dans le district de Fatöya, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la région.

C’est encore dans une mine d’or interdite d’accès, appelée Wondonfè, à Kintinian, que ce drame s’est produit. La victime s’appelle Bakary Camara, originaire de Kouroussa, plus précisément dans le district de Fassoumania.

Après les recherches effectuées sur les lieux, le corps de Bakary Camara a été retrouvé et remis à son grand frère Amadou Camara, également orpailleur de profession.

Interrogé au téléphone, monsieur Camara a remercié la Croix Rouge et les bonnes volontés qui se sont battues pour retrouver le corps de son petit frère. « Vraiment, les gens de la Croix Rouge ont beaucoup travaillé parce que la mine était trop dégradée. Je remercie aussi les bonnes volontés ».

Selon nos informations, Bakary Camara était célibataire sans enfants.

Mamady Konoma Kéita pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin