Un jeune homme de 22 ans a tué son père à coups de pilon la semaine dernière dans la sous-préfecture de Porédaka, relevant de la préfecture de Mamou. Le meurtrier a été interpellé et conduit à la prison civile de Mamou, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

L’acte s’est passé dans la nuit du mercredi au jeudi, 6 août 2020, au secteur Yalama, situé à 5 kilomètres de la commune rurale de Porédaka. Selon le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, le jeune homme a pris un pilon pour administrer plusieurs coups à son père jusqu’à ce que celui-rendu rende  l’âme.

« J’ai été appelé par le sous-préfet de Porédaka qui m’a annoncé un cas de meurtre survenu dans le secteur de Yalama. Aussitôt, sur notre instruction, la la brigade de recherche de la gendarmerie s’est rendue sur les lieux pour procéder non seulement à des constatations mais aussi à des enquêtes. Selon les premiers renseignements recueillis auprès de madame Idiatou Barry, épouse de la victime et mère du suspect, une altercation a éclaté entre elle et son fils Alhassane Barry. Ce dernier a pris un pilon pour la cogner au niveau des pieds. Ses cris ont alerté son mari, qui est venu au secours. Aussitôt, son fils, sans hésitation, s’est servi du pilon pour lui administrer des coups jusqu’à ce que celui-ci a cessé de respirer », a expliqué Elhadj Sidiki Camara.

Il ajoute le jeune Alhassane Barry a été interpellé et conduit à Mamou. « C’est grâce à la collaboration des citoyens qu’il a été appréhendé et mis à la disposition de nos agents. Et en application des articles 142 et 235 du code de procédure  pénale, nous avons ouvert une information judiciaire. A l’heure qu’il fait, le jeune est au cabinet d’instruction et il est poursuivi d’un fait de meurtre. Il est en détention actuellement à la maison centrale », a confié le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou.

A suivre !

 

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

 

Tel: 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin