Oumar Rafiou Diallo

Triste fin pour Oumar Rafiou Diallo, un ressortissant guinéen en Angola. Il a trouvé la mort par suite de noyade le lundi, 10 août 2020, en essayant d’échapper à un contrôle de la police. Âgé de 35 ans, le défunt est originaire de Manda-Foulbhé, dans la préfecture de Lélouma. Il vivait en Angola depuis 5 ans, mais n’avait pas de papiers de séjour. Il travaillait clandestinement dans les mines de diamant du pays dans l’espoir d’avoir une pierre précieuse pour pouvoir rentrer en Guinée. C’est dans ces mines que la police l’a surpris lundi avec d’autres compatriotes, vivant dans la même situation que lui. En voulant échapper aux agents de sécurité, ils ont plongé dans une rivière. Les autres ont réussi à se sauver mais lui s’est noyé, y laissant la vie.

Nêné Yaya Bah, tante maternelle de feu Oumar Rafiou Diallo

« Ces derniers temps, sa mère lui demandait sans cesse de rentrer en Guinée, mais il disait qu’il ne reviendra que lorsqu’il aura une pierre de diamant. Mais, ce lundi 10 août, nous avons été joints au téléphone aux environs de 20 heures par un de ses amis, nous informant qu’il est mort noyé. Selon les informations qu’il nous a données, ils ont été pourchassés par la police pendant un contrôle de routine. Mais comme ils n’avaient pas de papiers, ils se sont plongés dans une rivière pour chercher à se sauver. Malheureusement, Oumar Rafiou Diallo ne pouvait pas nager et il s’est noyé », a expliqué Néné Yaya Bah, tante maternelle du défunt.

Jusque dans la journée de ce mardi 11 août, le corps du jeune homme n’avait pas été retrouvé. Les ressortissants guinéens vivant en Angola s’activaient pour tenter de le retrouver. A noter que Rafiou Diallo laisse derrière lui une veuve et un fils de 5 ans.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guinéematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin