La brigade communale de Doko a arrêté hier, mardi 11 août 2020, sur un jeune en possession de plusieurs munitions. L’intéressé a été mis à la disposition des services de sécurité, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à Siguiri.

Face à l’insécurité qui sévit dans la sous-préfecture, la brigade communale de Doko a initié récemment des patrouilles nocturnes dans les différents districts de cette commune rurale. C’est dans ces patrouilles que les agents de cette brigade ont mis main sur un jeune suspect à l’aube du mardi 11 août, dans le district de Bembeta. Après l’avoir fouillé, ils ont retrouvé plusieurs balles de PMAK et de calibre 12 dans son sac.

« Depuis un certain temps, nous organisons des patrouilles dans tous les districts de Doko, de minuit jusqu’au petit matin, pour interpeller toute personne suspecte. C’est ainsi que ce mardi, nos agents ont interpellé un jeune aux environs de 5 heures du matin. Nous avons saisi sa moto et lui avons demandé de revenir le matin pour s’expliquer.

Quand il est venu le matin, au moment où il s’expliquait, une balle de PMAK est tombée de son sac à dos sans qu’il ne s’en rende compte. Quand on lui demandé, il a dit qu’il n’a rien dans le sac. Mais, nous avons insisté pour fouiller son sac et nous avons trouvé des balles de PMAK, de calibre 12 et une amulette dedans », a expliqué Cellou Camara, chef de la brigade communale de Doko.

Après cette découverte, cette brigade civile a conduit le jeune homme à la gendarmerie de Bembeta, où il devra s’expliquer sur l’origine et la destination de ces munitions.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin