La société Saar Assurances a reçu ce vendredi, 14 août 2020, dans ses locaux, des étudiants qui font le master en Finances islamiques à l’université Al-Eamar de Guinée. La direction générale de l’entreprise a échangé avec ces étudiants sur la concrétisation du partenariat qui existe entre elle et leur université. Un partenariat qui consiste à accompagner ces apprenants dans leur formation mais aussi pour leur insertion professionnelle, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

L’université Al-Eamar de Guinée est aujourd’hui la seule université de Guinée à offrir un master en Finances islamiques et Audit. Ainsi donc, pour cette première promotion composée de 20 étudiants, 7 se sont spécialisés en Assurance islamique ou Takaful. Impressionnée par cette innovation, la société Saar Assurance a décidé d’accompagner ces étudiants. Selon monsieur Loic KEGNE WAFO, directeur général de Saar Assurance, cet accompagnement de sa société en faveur de ces étudiants va se matérialiser à travers notamment un stage qui leur sera accordé au sein de ladite société.

Loic KEGNE WAFO, directeur général de la société Saar Assurance

« Saar Assurance est aujourd’hui la première compagnie d’assurance sur le marché guinéen à lancer les assurances islamiques, les assurances Takaful. Et bien entendu, en faisant nos recherches, nous nous sommes rendu compte que l’université Al-Eamar de Guinée avait lancé en son sein un master en Finances islamiques. Ce qui rejoint effectivement notre innovation dans la mesure où ils sont en train d’innover, nous aussi on est en train d’innover dans le même secteur.

Donc, nous avons décidé de parrainer la promotion qui est en train de se déployer sur l’aspect d’assurance Takaful, les accompagner dans leur projet et garantir aussi une insertion professionnelle à l’issue de leur formation. Donc, la raison de leur présence aujourd’hui, c’est de suivre l’évolution du projet sur lequel ils sont en train de travailler, leur présenter les conclusions de notre enquête de marché et voir ensemble comment on pourra jumeler les résultats des différentes recherches, afin de mener le projet à bien », a-t-il expliqué.

Mahmoud Kallo, chef du groupe Takaful de l’université Al-Eamar de Guinée

De son côté, Mahmaoud Kallo, chef du groupe Takaful de l’université Al-Eamar de Guinée a exprimé sa reconnaissance à son institution et à la société Saar Assurance. Il dit attendre beaucoup de ce partenariat. « Le projet Takaful a été créé par notre université. C’est une innovation dans le pays. C’est une initiative qui pousse les étudiants à la fin de leur cursus universitaire à mettre en place leur propre projet. En ce qui concerne ce projet, nos attentes vis-à-vis de Saar Assurance, c’est l’accompagnement. Et nous sommes rassurés déjà de ce départ.

Eux déjà, ils évoluent dans le domaine de l’assurance ; et c’est d’ailleurs la seule entreprise qui évolue dans l’assurance islamique. Donc, l’attente des étudiants que nous sommes est grande parce que non seulement c’est l’expérience, la formation, le stage. Et, nous espérons aussi que Saar assurance va nous accompagner dans la mise en œuvre de nos projets puisqu’elle en a déjà l’expertise », a dit cet étudiant.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin