Les diplômes de médecine de Gamal ne sont-ils pas reconnus ? Dr Mohamed Condé répond à Dr Ousmane Kaba

Dans une récente sortie médiatique, Dr Ousmane Kaba, président du PADES, aurait remis en cause les diplômes des étudiants sortant de la faculté de médecine de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Le fondateur de l’université privée Kofi Annan de Guinée aurait déclaré que ces diplômes ne sont pas reconnus par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

Ces propos de l’opposant ont provoqué l’ire des médecins Guinéens. Le responsable adjoint de la Coordination Nationale des Professionnels de Santé (CONAPROS) a réagi à cette sortie dans un entretien qu’il a accordé à un journaliste de Guineematin.com, ce vendredi 14 août 2020. Dr Mohamed Condé a exprimé son indignation face aux déclarations de Dr Ousmane Kaba, demandant à ce dernier de présenter des excuses publiques aux médecins guinéens.

« Nous a lu dans des médias comme tant d’autres que Dr Ousmane Kaba, qui est fondateur de l’université Kofi Annan, une université au sein de laquelle se trouve une faculté de médecine, a dit que les diplômes des médecins qui sortent de Gamal ne sont pas reconnus par le CAMES. Entendre ce genre de paroles venant d’une personne aussi respectée que Dr Ousmane Kaba, nous déçoit énormément. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de réagir pour faire comprendre à Dr Ousmane Kaba que tel n’est pas le cas et que ce genre de propos ne devraient pas être.

La question que je vais poser à Dr Ousmane Kaba, c’est celle de savoir, lorsque la faculté de médecine de Kofi Annan a été créée, où est-ce qu’il est parti prendre les enseignants ? Les enseignants qui sont dans son université, sont de l’université Gamal ; ce sont des enseignants au compte de l’enseignement supérieur qui ont étudié à l’université Gamal. Donc, ce sont des enseignants formés à la faculté de médecine de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry qui viennent donner cours dans son université. Si les diplômes de ces personnes n’étaient pas reconnus, si ces personnes n’étaient pas bien formées, comment lui qui pense que son université est la meilleure allait recruter ces personnes?

Je pense que c’est une aberration, c’est une insulte envers tous nos professeurs agrégés. Parce qu’il faut rappeler une chose, pour aller au CAMES, le premier diplôme à présenter, c’est le diplôme de médecin. Pourtant, tous les professeurs agrégés en médecine ont étudié en Guinée. Donc les diplômes sont venus de la faculté de médecine de Gamal Abdel Nasser. Si le CAMES ne reconnaissait pas ces diplômes, comment le CAMES allait donner le titre de professeur agrégé à ces personnes ?  Donc il faut que Dr Ousmane Kaba se ressaisisse », a-t-il déclaré.

Le vice-président de la Coordination Nationale des Professionnels de Santé  exige des excuses publiques de la part de Dr Ousmane Kaba. A défaut, il annonce que la CONAPROS va prendre des mesures drastiques contre la faculté de médecine de son université. « Dr Ousmane Kaba doit présenter des excuses publiques au corps professoral, à toute la faculté de médecine de Guinée pour cette déclaration. S’il ne le fait pas, la CONAPROS va aller plus loin. Nous pouvons même demander aux structures sanitaires d’interdire les étudiants de la faculté médecine de Kofi Annan d’aller faire leur stage dans les structures sanitaires.

Nous le faisons parce que ce sont les mêmes médecins qui sont dans les structures sanitaires qui ont étudié à Gamal ou qui enseignent à Gamal, qui forment les étudiants de Kofi Annan. Donc, comment le fondateur de Kofi Annan peut nous dire que les diplômes de cette université ne sont pas reconnus dans le monde et même par le CAMES ? S’il ne présente pas des excuses, nous allons demander à ce que les étudiants de Kofi Annan ne soient pas reçus », a prévenu Dr Mohamed Condé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS