BEPC 2020 : « le candidat qui ne portera pas de masque n’aura pas accès au centre »

Les épreuves du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) seront lancées demain mardi, 18 août 2020, sur l’ensemble du territoire national. Cette évaluation intervient à une période inédite de propagation du coronavirus. Pour parer à toute éventualité de contamination, le respect des mesures barrières est de mise pour ces évaluations de passage au lycée. C’est le cas au Collège de Ratoma, dans la ville de Conakry, où les responsables menacent de sévir face à tout contrevenant, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La direction du Collège de Ratoma s’active en vue d’un déroulement normal des épreuves du BEPC. Pour y arriver, elle dit avoir pris un certain nombre de dispositions, notamment sanitaires, en vue du déroulement correct des épreuves.

Ibrahima Sory Touré, directeur des études du collège Ratoma

C’est ce qu’a laissé entendre Ibrahima Sory Touré, le directeur des études. « Les candidats que nous recevons ici comme centre sont au nombre de 474, dont 209 filles. Les candidats seront au nombre de 30 par salle. En ce qui concerne la Covid-19, toutes les dispositions sont prises. Il s’agit notamment du respect des mesures barrières ; des kits de lavage des mains sont disponibles. Nous avons 16 salles de classes pour 32 surveillants et chaque salle de classe sera dotée d’un kit de lavage des mains. Je pense que les candidats sont suffisamment préparés. Je leur dis seulement de venir avec leurs masques. La première cause de fraude commence par le masque. Le candidat qui ne portera pas de masque, n’aura pas accès au centre parce que nous ne savons pas il vient de quelle famille. C’est pour cette raison qu’on doit se protéger et chercher à protéger les autres », a-t-il expliqué.

Les élèves du collège Ratoma vont se faire évaluer dans un autre centre de la commune. Même s’il ne sera pas avec eux, le directeur des études est confiant qu’ils passeront les épreuves dans les meilleures conditions. « Le collège Ratoma a 138 candidats, dont 67 filles. Et, le niveau d’exécution des programmes dans notre établissement est de 90,36%. Avec la reprise des cours, on a mis un dispositif qui a permis aux élèves d’avancer rapidement et de boucler la majeure partie des programmes. Donc à date, je vous rassure que nos candidats sont suffisamment prêts à affronter le BEPC », a indiqué Ibrahima Sory Touré.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS