Attaque contre le véhicule de Cellou Dalein : le dossier classé sans suite

Le cortège de Cellou Dalein pris pour cible à la Belle Vue

L’opinion nationale ne saura peut-être jamais qui a tiré sur le véhicule de commandement du principal opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, ni de quel genre d’arme il s’est servi pour tirer. En effet, la justice guinéenne a classé le dossier sans suite, c’est-à-dire que l’affaire ne sera pas jugée devant un tribunal.

C’est le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn qui a fait cette annonce ce jeudi, 20 août 2020, au cours des débats dans le procès d’Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, responsable des antennes et des actions du FNDC, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Sidy Souleymane N’Diaye a indiqué que le juge d’instruction a prononcé « un non-lieu » puisqu’il n’y a pas eu de suspect. Il rappelle que la plainte du président de l’UFDG était contre X, et indique que « X n’a pas été identifié ». « Et si X n’est pas identifié, il ne peut y avoir de poursuites », a déclaré le procureur.

A rappeler que c’est le 23 octobre 2018, que le véhicule de commandement de Cellou Dalein Diallo, dans lequel il se trouvait avec d’autres opposants, a essuyé un tir qui n’a pas fait de victime. C’était en marge d’une manifestation de l’opposition, interdite par les autorités. Le président de l’UFDG avait dénoncé « une tentative d’assassinat », déposant une plainte contre X.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS