Eboulement à Mandiana : un mort et 2 blessés graves dans la mine d’or de Bakobé

Un éboulement a coûté la vie à une personne et fait deux blessés graves dans la mine d’or de Bakobé, située à 5 kilomètres de la commune urbaine de Mandiana. L’accident s’est produit dans la journée d’hier, mercredi 19 juillet 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, c’est la première fois qu’un éboulement se produit dans cette mine de Bakobé, située derrière le fleuve Sankarani. Il a coûté la vie à un jeune homme dont l’identité n’est pas connue. Deux autres jeunes, gravement blessés pendant l’effondrement de la mine, ont été évacués dans la ville de Kankan pour des soins médicaux.

Interrogé par notre reporter, Salihan Diallo, un ami d’un des blessés, a expliqué ce qu’il sait du drame. « Cette mine d’or n’avait jamais fait de victimes depuis le début jusqu’à maintenant. Le jeune qui est mort, son nom n’est pas connu. Les deux autres ont été blessés et sont tous âgés d’une trentaine d’années. L’un des blessés graves se nomme Mélé Diallo. Il est blessé aux reins et aux pieds. Le second, dont j’ai oublié le nom, se plaint de tout son corps. Il ne fait que pleurer ».

Par ailleurs, notre interlocuteur ajoute que le nommé Mélé Diallo n’est pas un nécessiteux. « Seulement, le destin est fatal. L’un des blessés a plus de 10 maisons, avec des cours fermées en location ici à Mandiana. Il a aussi plusieurs véhicules de valeurs. Il a eu tout ça dans la mine. En lus de ça, il est un grand acheteur d’or en gros. Mais tout dernièrement, sa maman lui avait interdit de travailler dans la mine. Une chose qu’il n’as pas faite. Le médecin nous a dit de partir à Kankan pour faire des examens plus détaillés pour une meilleure prise en charge ».

De Mandiana, Mamady Konoma Kéita pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS