Vive tension à Loila (Mandiana) : le gouverneur de Kankan sur le terrain pour calmer la situation

Sadou Keita, ancien gouverneur de la région administrative de Faranah

Le gouverneur de Kankan s’est rendu hier, mercredi 19 août 2020, à Loila, district relevant de la sous-préfecture de Koundjan, et situé à 25 kilomètres de la ville de Mandiana. Sadou Keïta est allé pour chercher à calmer la situation qui était très tendue dans cette localité depuis trois jours. Une situation qui fait suite à la confirmation de plusieurs cas positifs de coronavirus parmi le personnel d’une société minière basée dans ce village, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la région.

Tout comme les jours précédents, la journée du mercredi 19 août a été marquée également par une vive tension à Loila. Pour la troisième journée consécutive, les jeunes du village sont sortis à nouveau pour se faire entendre. Après avoir libéré de force plusieurs malades de Covid-19 qui étaient placés en isolement dans les locaux de la société minière de Mandiana, ils exigeaient le retour des malades transférés au centre de traitement épidémiologique de Kankan et la libération de leurs amis interpellés par les forces de l’ordre, déployées dans la localité.

« Depuis le matin, la situation était tendue. Les jeunes en colère réclamaient la libération de leurs collègues nuitamment arrêtés par les forces de l’ordre, qui ont été renforcées par les militaires. Ils sont allés s’en prendre à un véhicule des forces de l’ordre qui était garé à côté de la cité minière. Ils ont cassé quelques vitres et ont tenté d’incendier le véhicule. Mais, grâce à l’intervention des agents, ils n’ont pas réussi à le faire », a expliqué Sékou Doumbouya, 3ème vice maire de Koundjan.

C’est dans un contexte de vive tension que le gouverneur de Kankan est arrivé à Loila. Sadou Keïta a rencontré les sages du village pour chercher à trouver une solution à cette situation. « Pour calmer la situation, le gouverneur est venu à Loila, il a rencontré la notabilité pour échanger autour de ce problème. Au cours de cette rencontre, il a été décidé de retirer les militaires (venu de Kankan) de Loila, avec un engagement ferme des sages de faire en sorte que les 24 testés positifs qui ont été libérés de force par les citoyens soient conduits à Kankan et qu’il n’y ait plus de soulèvement dans la localité », a ajouté cet élu local.

Selon nos informations, c’est aux environs de 23 heures que la délégation conduite par Sadou Keïta a quitté Loila pour rentrer à Kankan. Pour le moment, le calme est revenu dans le village et les tests de dépistage des travailleurs de la société minière de Mandiana se poursuivent, sous haute sécurité, dans les locaux de l’entreprise.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS