Cinq jours après le lancement des épreuves du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), les évaluations ont pris fin ce samedi 22 août 2020 sur toute l’étendue du territoire national. A Boké, candidats et encadreurs, interrogés par le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture, se disent satisfaits du bon déroulement de l’examen.

Le BEPC de la session 2020 s’est déroulé dans les meilleures conditions, soutiennent aussi bien les encadreurs que les candidats de Boké. Dans toute la région administrative, aucune fraude n’a été signalée, aucun candidat n’a été éliminé encore moins un surveillant, apprend-on.

Léontine Cissoko, inspectrice régionale de l’éducation de Conakry, coordinatrice du BEPC à Boké

Léontine Cissoko, inspectrice régionale de l’éducation de Conakry, affectée à Boké pour la gestion du BEPC, a suivi la dernière épreuve dans la sous préfecture de Sangarédi. Jointe au téléphone, l’inspectrice a dit sa satisfaction. « Je suis très satisfaite du déroulement des épreuves. Dans toute la région de Boké, il n’y a pas eu de problèmes. Aucune fraude n’a été constatée et tout le monde a joué sa partition. Les autorités locales, l’administration scolaire et tous ceux qui ont participé à l’organisation de ces examens. Chacun s’est montré suffisamment responsable. Je suis très satisfaite et je remercie chacun pour ce qu’il a fait », a laissé entendre Léontine Cissoko.

Mady Coumbassa, délégué du centre Ecole primaire du centre de Boké

Même son de cloche chez Mady Coumbassa, le délégué du centre Ecole primaire du centre de Boké. Il se félicite du bon comportement de ses collaborateurs. « Je remercie Dieu parce que nous avons commencé dans les bonnes conditions et aujourd’hui nous avons fini dans les bonnes conditions. Depuis le début, tout le monde est là à 7h45. J’ai mis les surveillants en garde de prendre un élève avec un téléphone ou une feuille, il sort avec son surveillant. Et cela a été respecté à la lettre. Il n’y a pas eu de dérangement. Les surveillants ont été à la hauteur et je les remercie pour ça ».

Mamadou Lamarana Bah, candidat au BEPC

Mamadou Lamarana Bah vient de finir son examen. Sourire aux lèvres, il sort de la salle avec l’espoir de décrocher le brevet. « Le BEPC s’est bien passé, les sujets étaient abordables. C’est seulement avec le sujet de Physique que nous avons été un peu collés, mais pour le reste, on n’a pu s’en sortir. J’ai un grand espoir de décrocher ce brevet », a dit le candidat.

Dans trois jours, ce sont les candidats au baccalauréat unique qui vont à leur tour entamer les évaluations.

Depuis Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin