Des sages de Siguiri en colère : « le mandingue n’est pas une marchandise »

Le torchon brûle entre les sages de l’Union mandingue à Siguiri. Les patriarches des autres contrées de la préfecture sont très remontés contre leur homologue de la commune urbaine. Ils protestent contre l’annonce faite par Elhadj Dramane Magassouba, relative au choix du patriarche de Kankan comme étant le doyen des sages de la Haute Guinée, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Les sages ont tenu une réunion hier, dimanche 23 août 2020, au siège de l’union mandingue, à Siguiri. A tour de rôle, ils ont exprimé leur rejet de la décision du patriarche de la commune urbaine, désignant son homologue de Kankan comme étant le doyen des sages de la région. Ils ont réaffirmé leur soutien au président de l’union mandingue, Elhadj Mamady Sidibé.

« Nous avons suivi avec regret l’intervention de Dramane Magassouba à la télévision. Nous rejetons sa déclaration et rappelons que le mandingue n’est pas une marchandise à vendre. Il est parti représenter le Nouga (la commune urbaine de Siguiri) et non le mandingue. Le Bouré rejette ses déclarations qui n’engagent que lui », a déclaré Elhadj Ansoumane Camara, le représentant de Bouré (Kintinian) au sein de l’union mandingue.

Même son de cloche chez Elhadj Moussa Sacko, le représentant de Magné (Niagassola et Doko). « Au nom des 12 cantons du mandingue, je dis à Dramane Magassouba qu’une seule personne ne peut pas parler au nom du mandingue. Le mandingue n’est pas une marchandise. S’il veut, qu’il vende le Nouga qu’il représente, mais le mandingue est plus fort que sa tête. Le mandingue n’est pas d’accord avec ses propos. Nous ne connaissons qu’un seul représentant du mandingue, c’est Elhadj Mamady Sidibé », a-t-il dit.

De son côté, Elhadj Mamady Sidibé, le président de l’union mandingue, a invité le patriarche de la commune urbaine de Siguiri d’arrêter ses agissements solitaires. « Nous avons suivi toutes les démarches de Dramane Magassouba. Le Nouga est dans le Mandingue, tout comme Batè (Kankan) qui est la contrée de nos marabouts. Comment Dramane Magassouba peut dire lui-seul qu’il a choisi le patriarche de Kankan comme le représentant du Mandingue ? Il est parti très loin. Qu’il arrête ses agissements », a lancé ce doyen.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS