Baccalauréat 2020 : Dalaba présente 237 candidats dont 72 filles

Comme annoncé précédemment, le baccalauréat unique session 2020 a démarré ce mardi, 25 août 2020, en Guinée. Dans la préfecture de Dalaba, ils sont 237 candidats inscrits dont 72 filles à devoir faire face aux épreuves de cet examen. Et, ces candidats, venus de trois lycées (Behanzin, Kankalabé et Barry Gassimou), sont repartis dans neuf (9) salles, rapporte le correspondant préfectoral de Guineematin.com à Dalaba.

Alpha Boubacar Kaala Bah, préfet de Dalaba

 

Au lancement de la première épreuve (Anglais), 32 candidats inscrits dont 7 filles étaient absents de leurs salles. Cependant, les candidats présents ont affronté les épreuves dans la plus grande sérénité, sous l’œil vigilant de 18 surveillants. Et, c’est le préfet, Alpha Boubacar Kaala Bah, qui a donné le coup d’envoi au centre « Collège du Centre de Dalaba », dans la commune urbaine.

« Je vous souhaite à tous bonne chance. Prenez le courage et surtout ne trichez pas. Soyez très à l’aise, c’est comme une composition. Je prie Dieu que vous soyez tous dans des grandes universités l’année prochaine », a dit Alpha Boubacar Kaala Bah aux candidats.

Pour sa part, le directeur préfectoral de l’éducation de Dalaba, Mangué Sylla, s’est montré optimiste pour le bon déroulement de baccalauréat dans sa juridiction.

« J’ai des impressions vraiment positifs dans la mesure où les enseignants ont bouclé les programmes. Je profite de l’occasion pour remercier les enseignants et les encadreurs. Pour aujourd’hui, l’organisation de matériel est parfaite dans la mesure où nous avons reçu les feuilles de l’examen au complet et à temps. Aussi, le centre est sécurisé sur le plan sanitaire, il y a l’engouement chez les élèves, les surveillants sont tous là. Je demande à tout le monde de respecter et de faire respecter les règlements généraux des examens nationaux en Guinée, respecter le code de conduite, ne pas introduire les téléphones au centre », a indiqué Mangué Sylla.

Le DPE a également demandé aux surveillants « de contrôler systématiquement les élèves pour ne pas qu’ont viennent les trouver avec des documents ».

A noter que pour cette première journée, les candidats des sciences expérimentales ont affronté les épreuves d’Anglais et de Mathématiques ; tandis que ceux des Sciences sociales ont fait Anglais et Economie.

De Dalaba, Hammady Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS