Crise politique en Guinée : l’ancien boxeur Béa Diallo tente de décrisper la situation

L’ancien boxeur et ancien député belge d’origine guinéenne, Lansana Béa Diallo, tente de dénouer la crise politique qui mine la Guinée depuis plusieurs mois. Cet élu à la mairie d’Ixelles, l’une des communes de Bruxelles, a entamé une médiation entre les acteurs de la classe politique guinéenne dans le but d’aller à une présidentielle apaisée, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

A moins de deux mois de la présidentielle du 18 octobre prochain, la situation reste incertaine en Guinée. La crise politique, née de la volonté du président Alpha Condé de briguer un troisième mandat, n’augure pas une élection inclusive et apaisée. Et, cette situation préoccupe Lansana Béa Diallo, membre du parti socialiste belge. L’ancien boxeur professionnel est venu dans son pays d’origine pour de mener une médiation afin de tenter de dénouer cette crise. Il a entamé les travaux ce jeudi, 27 août 2020, par une rencontre avec la convergence des acteurs pour la relève politique(CARP), une coalition regroupant 38 petits partis d’opposition.

« Je suis en Guinée dans l’objectif de mettre tous les Guinéens autour de la table : tous les acteurs politiques, tous les acteurs de la société civile, avec tous les acteurs dynamiques qui permettraient à la Guinée de retrouver une véritable paix. Pourquoi j’ai commencé par les acteurs politiques qui représentent aujourd’hui la nouvelle génération ? C’est parce que mon combat évidemment c’est les jeunes. Mon combat aujourd’hui, c’est de dire quelle place on a envie de donner à cette jeunesse aujourd’hui ? Quel exemple on a envie de laisser ? Quel héritage on a envie de laisser ?

La médiation aujourd’hui, elle est importante parce que comme je l’ai dit souvent, on ne peut pas aller dans une élection qui n’a pas de base réelle qui permettrait de partir à des élections apaisées. Et aujourd’hui, la situation en Guinée est vraiment assez compliquée. Il y a des pays voisins aujourd’hui où il y a certaines choses qui se passent, et je n’aimerais évidemment pas que la Guinée soit dans cette situation. Donc je suis venu avec beaucoup de détermination pour demander aux Guinéennes et Guinéens de se parler, de s’écouter et de mettre en place un véritable dialogue afin de trouver une solution ensemble », a déclaré Béa Diallo.

Selon lui, tous les sujets seront évoqués au cours de ces discussions, même un possible report du scrutin. « Il faut qu’on se mette autour de la table pour qu’on discute de cette problématique. Est-ce qu’on va aller au 18 octobre où est-ce qu’on va reporter les élections ? Est-ce qu’on va trouver un consensus par rapport au fichier électoral qui est toujours remis en question par certaines personnes ? Evidemment, tout cela fera partie du débat et un consensus politique sera trouvé », a laissé entendre l’ancien boxeur.

Dr Ibrahima Sory Diallo, le président du Bloc de l’opposition constructive (BOC)

Au sortir de la première rencontre de cette médiation initiée par Lansana Béa Diallo, qui a duré environ 5 heures, les partis politiques membres du CARP ont exprimé leur adhésion totale à l’initiative. « Nous avons déjà reçu favorablement sa demande. Nous avons estimé qu’il est venu au bon moment pendant lequel il y a des aspirations qui divisent les Guinéens. Les uns veulent aller aux élections, d’autres veulent les saboter.

Et, Béa Diallo a été le premier guinéen à l’étranger à penser à prendre l’avion et venir en Guinée afin de tenter de trouver des solutions à cette situation. Nous avons trouvé ça salutaire. Et, les 38 partis politiques représentés au sein du CARP ont décidé à l’unanimité d’accompagner l’idée de Lansana Béa Diallo », a déclaré Dr Ibrahima Sory Diallo, le président du Bloc de l’opposition constructive (BOC) et coordinateur de la convergence des acteurs pour la relève politique.

Ces travaux se poursuivront avec l’ensemble des acteurs de la classe politique et de la société civile afin de chercher à trouver un consensus permettant d’aller à une présidentielle apaisée, annonce Béa Diallo.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 589 527/654 416 922

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS