Sadou Keita, Gouverneur de la région administrative de Kankan

En visite à Kourémalé (un district de la sous-préfecture de Doko, préfecture de Siguiri) pour l’inauguration d’un pont, le gouverneur de la région administrative de Kankan a appelé hier, Dimanche 30 août 2020, les jeunes manifestants de cette localité à mettre de l’eau dans leur vin. Tout en brandissant les forces (l’armée, la police et la gendarmerie) qu’il a sous ses ordres pour exercer l’autorité de l’Etat, Sadou Keïta a déclaré aux « opposants » que « ceux qui sont contre le pouvoir d’Alpha Condé sont contre Dieu », rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région de Kankan.

En début de weekend dernier, des affrontements ont été enregistrés à Kourémalé, entre deux groupes de jeunes rivaux. Les heurts avaient opposé les partisans de l’actuel président du district, Badamako Adama Keïta (en fonction depuis 2012) et les supporteurs de monsieur Amadou Kamissoko, un enseignant en service à Kourémalé. Ces heurts- nés de la volonté des supporters de monsieur Kamissoko de destituer Badamako Adama Keïta de ses fonctions- avaient fait plusieurs blessés dans les deux camps qui se sont violemment affrontés. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour limiter les dégâts.

Apparemment très en colère suite à ces affrontements, le gouverneur de la région administrative de Kankan s’est rendu ce dimanche à Kourémalé pour l’inauguration d’un pont. Et, Sadou Keïta a mis cette occasion à profit pour mettre en garde les « opposants » qu’il accuse de troubler la quiétude dans ce district.

Sadou Keita, Gouverneur de la région administrative de Kankan

« Ceux qui sont en train de faire des bruits à Kourémalé ici, je leur dit d’arrêter, d’arrêter, d’arrêter… Sinon, j’ai tout le pouvoir, j’ai l’armée, la gendarmerie et la police sous mes ordres. Mais, je ne veux pas montrer ce pouvoir à Kourémalé. En 2010, c’est tout le monde qui a prié Dieu pour nous donner parmi les 24 candidats le meilleur ; et, c’est Alpha Condé que Dieu nous a donné. Donc, ceux qui sont contre son pouvoir sont contre Dieu, contre la volonté de Dieu… Je n’interdis à personne d’être de l’opposition ; mais, il faut que vous sachiez ce que c’est d’être de l’opposition », a menacé Sadou Keïta.

S’agissant des affrontements survenus le vendredi dernier à Kourémalé, la première autorité de la région administrative de Kankan a demandé aux jeunes de garder une bonne image de ce district.

« Kourémalé est la toute première image de la Guinée en entrant du Mali et la dernière en sortant de la Guinée pour le Mali. Donc, rien n’est à minimiser ici. Car, quand il y a du bruit ici, cette image sera celle de tout le pays », a indiqué le gouverneur, Sadou Keïta.

De Mandiana, Mamady Konoma Keita pour Guineematin.com

Tel : 625810326

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin