Lutte contre un 3ème mandat en Guinée : ce que propose Francis Haba pour barrer la route à Alpha Condé

1 septembre 2020 à 21 09 07 09079

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Les réactions se multiplient au sein de la classe politique guinéenne suite à l’annonce de la candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat. Interrogé par Guineematin.com, Pépé Francis Haba, le président de l’UGDD, dit n’être pas surpris par la nouvelle. L’opposant trouve cependant que le chef de l’Etat guinéen a manqué de courage et d’assurance en officialisant sa candidature par un communiqué de son parti.

Lire

Réouverture des classes : pas de cours à l’école primaire de Hamdallaye et à Bella école

1 septembre 2020 à 20 08 59 09599

Comme annoncé précédemment, la réouverture des classes intermédiaires a eu lieu ce mardi, 1er septembre 2020, en Guinée. Et, comme on pouvait s’y attendre, cette rentrée des classes a été morose dans plusieurs écoles de Conakry. C’est le cas notamment à l’école primaire de Hamdallaye et Bella école, où les quelques élèves qui ont rallié les lieux ont été libérés par les encadreurs, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Haute Autorité de la Communication : les nouveaux membres installés dans leurs fonctions

1 septembre 2020 à 20 08 36 09369

Au lendemain de leur prestation de serment, les nouveaux membres de la Haute Autorité de la Communication (HAC) ont été installés dans leurs fonctions ce mardi, 1er septembre 2020. C’est le ministre conseiller du président de la République chargé des relations avec les institutions de la République qui a présidé la passation de service entre la présidente sortante, Martine Condé, et son successeur, Boubacar Yacine Diallo. La cérémonie a connu la présence de quelques membres du gouvernement et de représentants des organisations des médias, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Bisbilles au sein du BL : dans la cuisine interne de Faya Millimouno…

1 septembre 2020 à 19 07 08 09089

Dr. Faya Millimouno, président du parti Bloc Libéral (BL)

Alors qu’on approche à grandes enjambées de la date butoir pour le dépôt des candidatures –en vue de la participation à l’élection présidentielle du 18 octobre- le navire Bloc Libéral (BL) de Dr Faya Millimouno semble prendre de l’eau. Cette formation politique d’opposition au régime Alpha Condé est apparemment dans une impasse à cause des querelles internes qui pourrissent actuellement les relations entre les différents cadres qui meublent le bureau exécutif national. Et, de sources concordantes, ces querelles se sont intensifiées ces derniers temps avec la volonté de Dr Faya Millimouno de prendre part au scrutin présidentiel prochain ; et, la violation de certaines dispositions des textes fondateurs du BL.

Lire

Manifestations à Kankan : les étudiants entrent dans la danse

1 septembre 2020 à 18 06 50 09509

La ville de Kankan a connu une folle journée ce mardi, 1er septembre 2020. Alors que le mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée manifestait à nouveau pour exiger la construction d’un barrage hydroélectrique dans la région, plusieurs étudiants de l’université de Kankan sont descendus aussi dans la rue pour se faire entendre. Ils protestaient contre la police, accusée d’avoir provoqué un accident de la circulation ayant coûté la vie au bébé d’une étudiante, a appris Guineematin.com à travers son correspondant sur place.

Lire

Election présidentielle du 18 octobre : Cellou Dalein ne doit pas y prendre part

1 septembre 2020 à 18 06 42 09429

Par Amadou Diouldé Diallo, journaliste historien : Souvenez-vous qu’en 2003 quand le général Lansana Conté a fait modifier la constitution pour s’octroyer un 3ème mandat, aucun parti d’opposition – y compris le RPG- n’avait accepté d’y prendre part. Face à ce boycott unanime, courageusement mené par des leaders politiques de gros calibre comme Bâ Mamadou, Alpha Condé, Siradiou Diallo, Jean Marie Doré, Sidya Touré, le pouvoir s’est vu obligé de fabriquer un candidat : un certain Mamadou Bhoye Barry, de Kindia. L’opposition avait auparavant boycotté le référendum qui avait permis au vieux général de briguer un 3e mandat. La suite, on la connaît. A peine réélu, les problèmes vont s’accumuler pour atteindre leur paroxysme en 2006- 2007 avec le vaste mouvement de grève mené par les syndicats qui se transforma en une véritable insurrection populaire dans tout le pays. Le régime réprima violemment les manifestants avec plus d’une centaine de morts, de blessés et des dégâts matériels importants et ne dut sa survie qu’à la proclamation de l’état de siège.

Lire

Elhadj Ousmane Baldé, après l’attaque du domicile d’Elhadj Sékhouna : « on ne veut plus d’Alpha Condé… »

1 septembre 2020 à 17 05 24 09249

Elhadj Ousmane Fatako Baldé, président de la Coordination nationale des Foulbhés et Haali Poular de Guinée

Comme annoncé précédemment, les sages des quatre régions naturelles, réunis ce mardi, 1er septembre 2020, au domicile privé d’Elhadj Sékhouna Soumah, le patriarche de la Basse Côte, pour exprimer leur opposition au projet d’un 3ème mandat du président Alpha Condé, ont été attaqués à coups de gaz lacrymogène par des agents des forces de l’ordre.

Lire

Manifestation contre un 3ème mandat d’Alpha Condé : accrochages entre jeunes et forces de l’ordre à Koloma

1 septembre 2020 à 17 05 20 09209

La situation est tendue ce mardi, 1er septembre 2020, sur une partie de la route le Prince (Conakry). Des jeunes manifestants s’affrontent aux forces de l’ordre à Bomboly, dans le quartier Koloma, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place. Ces émeutes interviennent au lendemain de l’annonce de la candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat.

Lire

M’Bia Kaba sur les heurts : « Taliby Dabo veut créer une guerre civile à Kankan »

1 septembre 2020 à 16 04 51 09519

Ousmane M’Bia Kaba, président du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée

Comme annoncé précédemment, de violents affrontements ont été enregistrés ce mardi, 1er septembre 2020, dans plusieurs quartiers de la commune urbaine de Kankan. Ces accrochages, survenus entre les partisans du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée et des groupes de jeunes qui se réclament du RPG arc-en-ciel, ont fortement paralysé les activités dans la cité de Nabaya. Et, pour les manifestants pro-électricité, ces affrontements entre jeunes de Kankan n’est autre que le résultat des machinations de Taliby Dabo. On accuse ce cadre local du RPG de vouloir « créer une guerre civile » à Kankan.

Lire

Attaque du domicile d’Elhadj Sekhouna Soumah par les forces de l’ordre : « c’est la faute aux Guinéens parce qu’on se laisse faire »

1 septembre 2020 à 16 04 16 09169

Elhadj Sekhouna Soumah, président de la coordination régionale de la Basse Côte

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, les sages des quatre régions naturelles de la Guinée étaient en réunion ce mardi, 1er septembre 2020, au domicile d’Elhadj Sekhouna Soumah, président de la coordination régionale de la Basse Côte, à Tanènè, dans la préfecture de Dubréka, pour dénoncer le projet d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Lire

Boké : la pluie empêche la reprise des cours ce mardi

1 septembre 2020 à 15 03 54 09549

Après plus de cinq mois de repos forcé, dû à la présence de la pandémie du coronavirus en Guinée, les élèves des classes intermédiaires devaient reprendre les cours ce mardi, 1er septembre 2020. Cela, pour pouvoir terminer l’année scolaire 2019-2020 avant d’entamer la nouvelle année. Mais dans la commune urbaine de Boké, cette rentrée n’a pas été effective. Une forte pluie qui s’abattait sur la ville a empêché les élèves de se rendre dans les écoles, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Les coordinations s’opposent à une candidature d’Alpha Condé : les sages gazés chez Sékhouna Soumah

1 septembre 2020 à 14 02 54 09549

Les sages des 4 Coordinations régionales de la Guinée chez Elhadj Sékhouna Soumah, Kountigui de la Basse Côte

Dans une déclaration commune rendue public ce mardi, les sages des quatre coordinations régionales de la République de Guinée ont demandé au président Alpha Condé de respecter les Lois du pays et le principe d’alternance en évitant de s’engager pour un hypothétique projet de troisième mandat.

Lire

Vive tension à Kankan : un mort parmi les contre-manifestants

1 septembre 2020 à 14 02 21 09219

Comme annoncé précédemment, de violents heurts ont éclaté dans la matinée de ce mardi, 1er septembre 2020, à Kankan. Ces affrontements opposent des partisans du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée à des groupes de jeunes qui se réclament du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir en Guinée). Et, pendant ces violents affrontements, aux environs de 13 heures, un « jeune contre-manifestant » a été percuté au rond-point Milo par un véhicule du syndicat des transporteurs, rempli de jeunes qui se réclament du RPG arc-en-ciel.

Lire

Réouverture des classes : plusieurs enseignants absents au lycée Donka

1 septembre 2020 à 14 02 12 09129

Comme prévu par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, la réouverture des écoles pour les classes intermédiaires a eu lieu ce mardi, 1er septembre 2020. Au lycée Donka, dans la commune de Dixinn (Conakry), les élèves sont venus en grand nombre pour cette rentrée, mais plusieurs enseignants manquent à l’appel, a appris un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Lire

Manifestation pour l’électricité à Kankan : des heurts signalés dans certains quartiers de la ville

1 septembre 2020 à 13 01 48 09489

Depuis quelques jours, le « mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée » menace de battre à nouveau le pavé à Kankan pour exiger du président Alpha Condé la construction d’un barrage hydroélectrique dans cette région de Guinée. Et, ce mardi, 1er Septembre 2020, devait marquer le début du second round d’une série de manifestations contre le manque chronique de courant dans cette zone qui a fait les frais du combat de l’actuel chef d’Etat guinéen contre les régimes autoritaires de la première et la deuxième République en Guinée.

Lire

Poème : hommage aux femmes

1 septembre 2020 à 12 12 08 09089

Oumou Koultoumy Bah, étudiante

Par Oumou Koultoumy Bah, alias Tigresse (OKB)

Oh ! Femmes

Femmes courageuses ;

Femmes ambitieuses ;

Femmes persévérantes ;

Femmes battantes ;

Femmes de tous les temps et de tous les continents.

JE VOUS RESPECTE ;

JE CHANTE VOTRE BRAVOURE ;

Lire

Le RPG officialise la candidature d’Alpha Condé : « il devait avoir le courage dans sa forfaiture »

1 septembre 2020 à 11 11 27 09279

Honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

Ce n’est pas la nouvelle qui a surpris, mais la façon dont elle a été annoncée. Alors que beaucoup s’attendaient à un discours du président Alpha Condé pour officialiser sa candidature à un troisième mandat, c’est finalement un communiqué du RPG Arc-en-ciel et de ses alliés, lu à la télévision nationale, qui a annoncé la nouvelle. Un manque de courage de la part du chef de l’Etat guinéen, estime Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR, interrogé par Guineematin.com ce mardi, 1er septembre 2020.

Lire

Alpha Condé candidat pour un 3ème mandat : « une dangereuse fuite en avant » (Bah Oury)

1 septembre 2020 à 10 10 48 09489

Bah Oury, président du parti UDRG (Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée)

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne, suite à l’annonce de la candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat. Cette annonce, faite à travers un communiqué lu hier soir, lundi 31 août 2020, à la télévision nationale, n’a pas laissé indifférent l’opposant Bah Oury.

Lire

Réouverture des classes intermédiaires : voici ce qu’en disent certains citoyens de la capitale Conakry

1 septembre 2020 à 10 10 42 09429

Sauf changement de dernières minutes, la réouverture des écoles pour les élèves des classes intermédiaires de l’élémentaire et du secondaire aura lieu aujourd’hui, mardi 1er septembre 2020, sur toute l’étendue du territoire national. Et, selon les informations, les cours se tiendront jusqu’au 15 octobre prochain. Cependant, si la nouvelle de cette réouverture des classes est bien accueillie par les parents d’élèves, tous s’accordent dire que le programme établit par les autorités en charge de l’éducation nationale est loin de satisfaire les exigences du moment.

Lire