Apparemment, « mère nature » est moins clémente ces derniers jours dans la préfecture de Mandiana où les populations sont fortement éprouvées par des inondations. Après la sous-préfecture de Koundjan et la commune urbaine de Mandiana (où une centaine de maisons ont été envahies par l’eau cette semaine), c’est au tour de la sous-préfecture de Dialakoro d’être frappée par des inondations.

Dans cette localité, située à 125 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mandiana, c’est le district de Magaly-Fraba qui a été touché ce samedi, 5 septembre 2020, par ces eaux désastreuses.

Selon des informations confiées au correspondant local de Guineematin.com, les inondations de Magaly-Fraba ont été causées par la crue d’une petite rivière qui arrose ladite localité. Et, ceci, après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur ce district.

« C’était hier, vendredi, aux environs de 22 heures que les eaux de la rivière ont débordé de leur lit pour envahir les habitations. Presque 30 maisons ont été inondées. Plusieurs objets et des coqs ont été emportés par les vagues. Heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine. Mais, les gens ont passé la nuit dehors. Les sacs de riz et d’engrais sont complètement mouillés. J’ai envoyé la croix rouge sur le terrain pour faire les inventaires et fournir les statistiques de l’ensemble des dégâts », a indiqué Oumar Nantènin Doumbouya, le maire de la commune rurale de Dialakoro.

A suivre !

De Mandiana, Mamady Konoma Keita pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin