C’est la fin d’une période de turbulence à Kankan et probablement dans toute la région de la Haute Guinée. Le Mouvement Citoyen pour l’Électrification de la Haute Guinée met fin aux manifestations pour la construction d’un barrage hydroélectrique en faveur de la Haute Guinée.

C’est à travers un communiqué, rendu public hier, dimanche 6 septembre 2020, que sept responsables dudit mouvement ont signé l’arrêt définitif des revendications pour une meilleure desserte du courant électrique dans les ménages, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

« L’éléphant attendu est arrivé avec un pied », dit l’adage. C’est sans doute l’image que plusieurs citoyens de Kankan ont eu des jeunes à l’annonce du renoncement à leur lutte. Les leaders de ce mouvement exigeaient au président Alpha Condé de respecter sa promesse, en construisant un barrage hydroélectrique pour électrifier la Haute Guinée.

Pour le moment, on ne sait pas grand-chose des motivations ayant contraint les leaders de la contestation à l’abandon du combat. Ils ont décidé de signer la fin des manifestations, sans avoir obtenu le barrage réclamé. Dans leur communiqué, les organisateurs des manifestations ont simplement présenté des « excuses aux sages, aux religieux, aux autorités à tous les niveaux et à toute la population de la ville de Kankan pour les désagréments causés et non souhaités. Ils décident par la même occasion d’arrêter toutes les manifestations de réclamation d’électricité ».

Voilà ainsi ce qui met fin à ce bras de fer engagé au mois de juin 2020 entre les jeunes de Kankan et Alpha Condé. Déjà, force est de constater que c’est la déception qui se lit sur le visage de nombreux citoyens de Kankan qui ont longtemps soutenu les jeunes contestataires.

A contrario, c’est un ouf de soulagement pour le RPG arc-en-ciel, le parti au pouvoir, qui est resté muet pendant longtemps face aux revendications des jeunes dans son propre fief. Le parti d’Alpha Condé peut désormais, selon les observateurs, librement tenir ses manifestations de soutiens aux actions du président-fondateur, d’autant plus que les jeunes avaient menacé d’empêcher la tenue des élections prochaines dans la région..

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin