Ouvertes le 15 août dernier, les assises du Comité central, décentralisées de l’UPR, organisées en prélude à l’élection présidentielle du 18 septembre 2020, ont été clôturées ce lundi, 7 août 2020, à la Minière. A la majorité des voix, l’UPR a choisi de reconduire son alliance avec le parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, et décide de soutenir la candidature du président Alpha Condé, à la présidentielle du 18 octobre prochain, a appris un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Présidée par le leader de l’UPR, Elhadj Ousmane Bah, cette rencontre a mobilisé, outre des membres du Comité central de l’UPR, des responsables du Bureau politique du RPG/AEC, du RDIG et du PPD, tous de la mouvance présidentielle.

Dans son discours de circonstance, le successeur de Siradiou Diallo, a rappelé le processus de consultation qui a abouti aux conclusions de ce lundi.

« La Session de ce jour a donc pour objet de restituer les résultats auxquels nous avons aboutis à l’issue des assises nationales du Parti », a introduit le Président de l’UPR.

Il a rappelé les principes fondateurs de l’UPR qui portent sur la liberté, la démocratie, la justice sociale et le progrès national. Un Parti qui croit profondément à l’égalité et à la fraternité entre guinéens d’abord, mais aussi entre les êtres humains indépendamment de leurs origines raciales, culturelles, linguistiques, philosophiques ou religieuses.

Elhadj Ousmane Bah a clôturé son intervention liminaire par un vibrant hommage rendu aux membres fondateurs de l’UPR et aux principaux acteurs de la vie démocratique nationale.

Un cheveu dans la soupe de l’UPR

Des jeunes contestataires ont essayé de perturber le déroulement de la cérémonie par des cris hostiles au choix du parti et des jets de pierres sur le portail du siège, pendant que le président de l’UPR, Elhadj Bah Ousmane, prononçait son discours. Mais, les responsables du parti ont finalement continué le déroulement de la cérémonie.

Selon la résolution, lue par Hadja Hassanatou Barry du Bureau exécutif national de l’UPR, « après, avoir tiré les enseignements des expériences vécues et faisant usage de réalisme politique en toutes circonstances, les responsables et militants du parti décident que l’UPR ne présente pas de candidat à l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020 ».

Ainsi, le Comité central de l’UPR « soutient et accompagne la candidature du Pr. Alpha Condé, présentée par le RPG arc-en-ciel et recommande au Bureau Exécutif National d’engager des négociations avec les Structures appropriées du RPG arc-en-ciel pour convenir des dispositions qui régiront un nouvel Accord Politique consacrant l’Alliance à nouer. Les participants à ces assises ont renouvelé leur confiance au Président du parti et au Bureau exécutif, qu’ils chargent de négocier avec le RPG arc-en-ciel pour une nouvelle alliance électorale », ont recommandé les participants à ce Comité central d’août-septembre 2020.

Parmi les invités qui ont pris par part à cette cérémonie, il y avait, entre autres, le ministre d’Etat chargé des sports et de la culture, Sanoussy Bantama Sow, le ministre de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration, Dr Mamadou Ballo, le Directeur national de la marine marchande, Cellou Garaya Diallo, le Président du parti RDIG, Jean Marc Telliano.

A rappeler qu’au second tour de l’élection présidentielle de 2010 et en 2015, l’UPR avait soutenu et accompagné la candidature du Professeur Alpha Condé.

Depuis le siège de l’UPR, Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin