Après plusieurs semaines de travaux, la Croix-Rouge préfectorale de Siguiri a rendu public hier, vendredi 11 septembre 2020, le bilan des inondations enregistrées depuis le début des grandes pluies dans cette préfecture. L’organisation humanitaire fait état de deux morts et 885 familles sinistrées, avec des dégâts matériels variant d’une famille à une autre, rapporte un des correspondants de Guineematin.com en Haute Guinée.

Selon Elhadj Damou Camara, le président de la Croix-Rouge préfectorale de Siguiri en même temps délégué régional de ladite structure, les inondations ont touché plusieurs quartiers de la commune urbaine, mais aussi certaines sous-préfectures. Elles ont fait un bilan très lourd, selon les statistiques présentées par l’organisation humanitaire.

« Le nombre de familles victimes est de 885. Le nombre de personnes sinistrées est de 6834, dont 2925 hommes et 3909 femmes (273 enceintes, 86 allaitantes), 619 enfants de moins de 5 ans, et 177 vieux. Pour ce qui est des dégâts matériels, nous avons recensé 41 maisons qui se sont écroulées, 75 maisons endommagées, 651 puits endommagés, 2023 maisons inondées et 932 latrines qui se sont écroulées. En plus de tous ces dégâts, il faut noter deux pertes en vie humaine enregistrées par suite de noyades dans les sous-préfecture de Doko et de Niagassola », a indiqué Elhadj Damou Camara.

La Croix-Rouge préfectorale précise que ce bilan n’est pas exhaustif puisque les inondations se poursuivent encore. Plusieurs dégâts viennent d’être signalés dans d’autres localités, comme Maléya et Norassoba. Elle annonce avoir déployé des équipes sur le terrain pour recenser ces dégâts.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel. 625 81 03 26 

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com