En prélude au concours de recrutement à la fonction publique guinéenne, au compte du département de l’environnement, une rencontre de concertation a eu lieu ce samedi, 12 septembre 2020, dans la ville de Boké. Elle a regroupé les autorités administratives et éducatives ainsi que les candidats de la région. Il a été question de parler des conditions dans lesquelles se dérouleront les évaluations des candidats, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Sauf changement de dernière minute, le concours de recrutement à la fonction publique se tiendra ce dimanche, 13 septembre 2020. Les évaluations se dérouleront dans les chefs-lieux des régions administratives du pays. Dans la région de Boké, quatre centres sont prévus pour accueillir les 3012 candidats qui ont postulé pour être recrutés au compte du ministère de l’environnement. Des candidats qui sont venus des différentes préfectures de Boké et de Conakry. Et, selon le Gouverneur de Boké, toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de ce concours dans la région.

« Sur le plan sécuritaire c’est un concours qui nous interpelle tous. Ne vous étonnez pas demain quand vous allez voir des agents de sécurité pour empêcher toute perturbation. Le candidat est celui qui a son PV et son reçu. Ce sont seulement les candidats qui seront reçus dans les centres. Et, si on voit quelqu’un qui n’est pas candidat dans un centre, l’intéressé sera considéré comme un perturbateur et sera traité comme tel », a averti le Général de brigade Siba Sévérin Lohalamou.

De son côté, la directrice nationale de la fonction publique et responsable de la mission de supervision du concours à Boké, a appelé les candidats au sérieux et au respect des gestes barrières. « Depuis le mois de mars, nous sommes avec cette pandémie de COVID-19 ; et, comme tout le monde le sait, les bavettes sont obligatoires dans les salles. Vous trouverez devant les salles des kits de lavage de mains. Ensuite, je vous encourage et je vous demande du sérieux.

Soyez sérieux dès maintenant, car si vous êtes admis, vous serez directement des fonctionnaires de l’Etat. Je précise qu’ici, c’est un concours qui est différent de l’examen. Par exemple, si vous êtes 1000 candidats et nous voulons 100 personnes, on organise le concours, on sélectionne les meilleurs. Le concours est individuel et professionnel. Faites donc du sérieux et vous ne manquerez pas votre admission », a lancé Hadja Aïssatou Daff.

Interrogés, certains candidats ont affiché un grand enthousiasme. Ils se disent déterminés à affronter les épreuves et espèrent qu’ils auront le résultat escompté. A préciser que le concours se tiendra dans la seule journée de ce dimanche. Les candidats seront évalués sur deux matières : la culture générale et la spécialité. Ceux qui seront déclarés admis seront obligés de faire la formation militaire avant de commencer leur service.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com
Tel: 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com