Le journaliste sportif Thierno Saïdou Diakité, alias Tino, a organisé un déjeuner de presse le samedi, 12 septembre 2020, à l’espace JMJ-MAGUY de Kipé, dans la commune de Ratoma. Une façon pour ce doyen de la presse sportive de Guinée de célébrer avec plusieurs confrères, le prix qui lui a été décerné récemment par la structure Firawa Groupe Communication, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Le 5 septembre 2020, la structure Firawa Groupe Communication a décerné des prix à une vingtaine de journalistes sportifs considérés comme des pionniers mais aussi des gloires de la presse sportive de Guinée. Parmi eux, figure le doyen Thierno Saïdou Diakité dit Tino.

Selon Djibril Firawa Touré, le coordinateur de Firawa Groupe Communication, monsieur Diakité est ainsi récompensé pour sa contribution au développement du sport guinéen à travers la plume, le micro et d’autres supports médiatiques depuis plusieurs décennies. « Notre pays a eu la chance d’avoir de grands reporters sportifs que moi j’appelle les papes du micro sportif. Mais, malheureusement, malgré tous les efforts fournis par ces hommes, ils n’ont pas été honorés par la nation.

Donc, je me suis dit qu’il faut corriger cette erreur de notre histoire. Ainsi, c’est cette erreur qui a été corrigée lors de cette cérémonie au cours de la laquelle nous avons décerné des trophées, mais aussi des satisfécits à ces grands messieurs pour le service rendu au sport guinéen. Et, Thierno Saïdou Diakité fait partie de ces pionniers. Il fait partie de cette première génération de la presse sportive, et c’est pourquoi il a reçu ce prix », a indiqué le journaliste.

Très content de cette distinction, Thierno Saïdou Diakité a décidé d’organiser un déjeuner de presse pour célébrer ce prix avec des journalistes et décideurs du monde sportif. Une occasion d’échanger autour des maux dont souffre le sport guinéen. « Ce qui m’a surtout touché, c’est que le coordinateur de cette structure (Djibril Touré) est de la dernière génération des journalistes sportifs. Donc, s’il pense à nous aujourd’hui alors qu’il y a beaucoup de personnes qui ont des moyens, qui n’ont jamais pensé à distinguer nos confrères de la presse sportive, ça m’a très touché et je lui en suis éternellement reconnaissant.

Et, j’ai cru bon d’organiser un déjeuner de presse afin qu’on puisse se retrouver, qu’on échange et surtout qu’on se rapproche des décideurs guinéens. C’est la raison pour laquelle vous avez parmi nous Elhadj Daouda Nassoko, secrétaire général du comité national du comité olympique et sportif de Guinée et Lancinet Kabassan Keïta qui est directeur national des sports et des activités physiques. C’est une première qui va être institutionnalisée. S’il plait à Dieu, tous les deux mois, on va se retrouver ici à l’espace Justin Morel-MAGUY », a annoncé monsieur Diakité.

Présent à ce déjeuner de presse, Kabassan Lancinet Keïta, directeur national des sports et des activités physiques, a rendu un hommage à Thierno Saïdou Diakité. Selon lui, au regard de ce que ce doyen a apporté et continue d’apporter au milieu sportif, ce prix est amplement mérité.

« Vous savez, quand il y a des évènements liés au sport, le département en charge des sports doit être représenté. Donc, je suis là en ma qualité de directeur national des sports et aussi en qualité du jeune frère du récipiendaire, Thierno Saïdou Diakité, pour lui rendre hommage et dire au groupe Firawa Communication que l’initiative est une très belle initiative ; mais, que les gens qui sont récompensés sont des gens qui méritent. Thierno Saïdou Diakité fait partie de ces gens.

Malgré son handicap, il a pu surmonter tous les problèmes qui étaient liés à son handicap pour montrer aux Guinéens et à d’autres personnes qu’il était un grand journaliste. Aujourd’hui, il est consultant de presse de toutes les presses sportives. Donc nous, nous sommes contents de lui. C’est le lieu d’ailleurs de dire que lorsqu’il y a des problèmes qui se posent au niveau des sports, il faut toujours écouter ceux qui maitrisent mieux cette discipline. Et, c’est pourquoi, j’attends toujours la réaction de Thierno Saïdou Diakité avant de me mettre devant la presse », a indiqué Kabassan Lancinet Keïta.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com