Le préfet de Koubia est déterminé à élucider les raisons de l’échec historique que sa préfecture a enregistré au BEPC de cette année. Mamadou Saïdou Bangaya Diallo a travaillé à la mise en place d’une commission chargée de vérifier les copies et les relevés de notes des candidats pour savoir si effectivement personne d’entre eux n’a obtenu la moyenne. Ce travail est prévu demain, mercredi 16 septembre 2020, à l’inspection régionale de l’éducation de Labé, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Au-delà de la surprise et la déception, les résultats du brevet d’études du premier cycle, session 2020, ont suscité aussi de l’indignation et des interrogations à Koubia. Beaucoup de personnes, y compris le premier responsable de la préfecture, se demandent comment se fait-il qu’il n’y a pas un seul admis parmi les 191 candidats présentés par la préfecture. Pour chercher à y voir plus clair, le préfet de Koubia, Mamadou Saïdou Bangaya Diallo, a demandé et obtenu l’aval de l’inspection régionale de l’éducation de Labé pour vérifier les copies et les relevés des notes des candidats de Koubia. Et, une commission a été mise en place pour faire ce travail.

« J’ai appelé l’inspecteur régional de l’éducation de Labé pour éclairer la religion de tout le monde. Je lui ai demandé si c’est possible de faire un recours pour vérifier les copies, les relevés de nos candidats et la copie envoyée au ministère. Il nous a dit que c’est possible de faire un recours même si c’est dans trois ans, mais c’est seuls les relevés de notes qu’il pourra nous donner. Alors, je lui ai dit que les relevés de notes seuls ne peuvent suffire pour nous réconforter, parce que toute personne peut faire cela. Donc, c’est par la suite qu’il m’a rappelé et m’a donné rendez-vous ce mercredi 16 septembre avec les autres membres de la commission, composée de l’APEAE, de la société civile, de la mairie et de la préfecture », a annoncé le préfet de Koubia.

Selon lui, cette vérification permettra de s’assurer si effectivement aucun candidat de la préfecture de Koubia n’a eu la moyenne requise pour aller au lycée. Après ce travail, le préfet compte s’impliquer pour que des dispositions nécessaires soient prises en fonction de la situation.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com