Sidya Touré, président de l’UFR

Comme annoncé précédemment, le front national pour la défense de la constitution (FNDC) a tenu une plénière ce mercredi, 16 septembre 2020, à Conakry. A l’issue de cette rencontre dont il a pris part, Sidya Touré, le président de l’UFR (Union des Forces Républicaines) s’est violemment attaqué au régime Alpha Condé. L’opposant a surtout dénoncé le manque d’infrastructures sociales de base et la pauvreté des Guinéens. Il affirme d’ailleurs qu’en 10 ans de gouvernance Condé, les Guinéens ont perdu tout ce que le feu Général Lansana Conté leur avait laissé, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

A en croire le leader de l’UFR, la Guinée est actuellement au bord du gouffre à cause de la mauvaise gouvernance du régime en place. Sidya Touré assure que les 10 ans d’Alpha Condé à la tête de ce pays n’ont permis qu’à détruire les conditions de vie des populations.

« La situation dans notre pays reste extrêmement grave. Je crois que tous les acteurs politiques de l’opposition partagent le même point de vue en cela… Vous n’avez qu’à regarder notre pays, l’état des infrastructures routières, l’état de la fourniture d’eau et d’électricité, l’état des marchés, la vie des Guinéens au quotidien, et vous comprendrez que ce régime ne nous a strictement rien apporté pendant 10 ans. Cela a été une destruction totale de nos conditions de vie… 10 ans après, nous avons perdu ce que Lansana Conté nous avait laissé », a déclaré Sidya Touré.

Récemment, le domicile d’Ehadj Sékhouna Soumah, le Kountigui de la Basse Côte, (où se tenait une réunion de l’ensemble des coordinations régionales de Guinée) a été attaqué par les forces de l’ordre. Les notables qui s’y trouvaient ont été aspergés de gaz lacrymogène. Pour Sidya Touré, cette attaque n’avait autre but que de pousser les Guinéens à s’entretuer.

« On est en train de s’attaquer au tissu social même de notre pays, en dehors de la sphère politique. On va s’attaquer aux coordinations régionales. Mais, pour faire quoi ? La seule raison c’est de faire en sorte que les Guinéens commencent à s’entretuer », a laissé entendre l’opposant.

Pour ce qui est de la lutte contre le troisième mandat d’Alpha Condé, l’ancien Premier ministre assure le combat va continuer jusqu’à la victoire finale. « Ce qu’on vient de dire est la position de tout un chacun. Il y en a qui ont choisi une autre forme de lutte, mais la lutte est la même. Et, elle a pour objectif le départ de ce régime et le refus d’une présidence à vie… Alpha Condé gouverne pour lui-même. Or, nous n’accepterons pas cela. Ce combat continuera sous toutes les formes qu’on a indiquées », a confié le président de l’UFR.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com