Elhadj Fodé Bangoura, président du PUP

Le Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) veut donner une nouvelle image à son siège national. C’est dans ce cadre que l’ancien parti au pouvoir a lancé ce jeudi, 17 septembre 2020, des travaux de construction d’un hangar dans ses locaux, situés au quartier Camayenne, dans la commune de Dixinn (Conakry). La cérémonie a connu la présence de l’ensemble des membres du bureau politique national de la formation politique, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

C’est un hangar d’environ 700 places que les dirigeants du PUP comptent construire dans l’enceinte de leur siège. L’objectif est de leur permettre de tenir leurs rencontres avec les militants et sympathisants du parti dans les meilleures conditions. Et, selon l’ingénieur en charge des travaux, la durée d’exécution de ce projet est de trois mois. « C’est un projet, prévu pour une période de 3 mois, que nous venons de lancer. L’intérieur du hangar va prendre 600 places, et les emprises vont prendre environ 100 places. Donc, on aura une capacité d’accueil d’environ 700 places », a indiqué le maître d’ouvrage Naby Laye Sylla.

C’est le leader du Parti de l’Unité et du Progrès qui a présidé la cérémonie de pose de la première des travaux. Elhadj Fodé Bangoura a mis l’occasion à profit pour expliquer d’où est venue l’idée de ce projet. « On a l’habitude quand on a des événements ici, de louer des tentes. Nous avons cette fois-ci décidé de mettre en place cet ouvrage pour nous sortir de la poussière et nous abriter des intempéries. C’est ce qui nous mobilise ici aujourd’hui, et on va faire ce travail pour tout le monde. Cette décision a été prise d’abord par les militantes et après par l’ensemble des militants.

Cette année, nous ne sommes pas partis aux élections présidentielles pour les raisons que nous avions données. On ne revient pas là-dessus. Alors nous avons consacré ce qu’on devait dépenser pour la caution et pour les autres choses, à la construction de notre siège. Parce qu’un parti politique, c’est l’éducation de ses militants, c’est la mobilisation de ses militants et la conquête du pouvoir. La Guinée ne s’arrêtera pas à cette élection, il y en aura d’autres. Donc, nous nous préparons, nous nous ressourçons pour d’autres conquêtes », a dit le président du PUP.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620589527/654416922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin