Un jeune homme a été interpellé hier, jeudi 17 septembre 2020, dans le district de Bentouraya, relevant de la préfecture de Coyah. Il est accusé d’avoir tenté d’incendier une maison dans laquelle dormaient les membres de toute une famille.
Aboubacar Soumah aurait cadenassé les portes avant de mettre le feu sur la maison, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

 

C’est un véritable drame que Gilbert Kourouma a empêché à l’aube du jeudi, 17 septembre 2020, à Bentouraya. Selon ses explications, il était sorti pour se mettre à l’aise lorsqu’il a aperçu le feu sur la maison de ses voisins. Et, il a accouru pour aller sauver les membres de la famille qui dormaient dans cette maison. « Aux environs de 4 heures du matin, j’ai eu envie d’aller aux les toilettes. Quand j’ai ouvert la porte pour sortir, j’ai constaté une flamme à la terrasse de mon voisin Paul Onomou.

 

Au même moment, j’ai vu quelqu’un qui partait en courant. Mais moi, je ne me suis pas intéressé à lui, j’ai couru vers chez mon ami où il y avait le feu pour aller les réveiller. Nous avons constaté que l’auteur de l’acte avait cadenassé toutes les portes avant de mettre le feu. Nous avons cassé donc les portes pour les sortir. Heureusement, tous les membres de la famille sont sortis sains et saufs. Il y a eu quelques dégâts mais la plupart des objets ont été sauvés », a témoigné Gilbert Kourouma.

 

Après avoir sauvé la famille, les voisins se sont rendus directement au domicile d’Aboubacar Soumah, que Gilbert Kourouma dit avoir aperçu sur les lieux. « Quand il a entendu le bruit, il a ouvert la porte. Et, sans attendre qu’on lui pose la question, il dit directement : ce n’est pas moi qui ai mis le feu. A plusieurs reprises, les jeunes en colère ont voulu mettre fin à sa vie. Mais le père de la famille victime a demandé à ce qu’on l’emmène au poste de police de Bentouraya. De là, un pick-up est parti le chercher pour le commissariat central de police de Coyah ».

 

L’enquête menée par la police de Coyah n’a pas permis encore de déterminer clairement si Aboubacar Soumah est effectivement celui qui a mis le feu sur la maison. Mais, elle a révélé d’autres faits accablants pour le mis en cause. « Lorsque nous avons été informés par les agents de Bentouraya, nous avons déployé une équipe sur le terrain. Sur les lieux, nos agents ont réussi à l’extraire de la foule qui voulait mettre fin à sa vie, avant de faire une perquisition à son domicile.

 

A l’intérieur de sa maison, plusieurs objets volés ont été retrouvés, dont entre autres, trois groupes électrogènes, des postes téléviseurs, trois motos, des chaises en plastique, des bassines en plastique et plusieurs autres objets de valeur qui ont été dérobés entre Sanoyah, Bentouraya, Sonfonia, Cimenterie et Coyah. Tous ces objets ont été déposés au commissariat central de police de Coyah », a indiqué le commissaire Jean Foromo Koïvogui, chef section police judiciaire au commissariat central de Coyah.

 

Selon lui, Aboubacar Soumah a reconnu les faits de vols, mais il a nié être l’auteur de l’incendie. « Les dispositions sont en train d’être prises pour son déferrement », a confié l’officier de police judiciaire.

 

De Coyah, Etienne Tamba Tenkiano Coyah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin