Les 11 candidats de l’opposition à la présidentielle du 18 octobre prochain décident de se donner les mains pour faire face au président Alpha Condé. A l’issue d’une réunion tenue ce vendredi, 18 septembre 2020, au siège du Parti de l’Action Citoyenne pour le Travail (PACT), les partis politiques engagés dans le processus électoral ont annoncé la mise en place d’une structure commune dénommée collectif des candidats pour l’alternance. Ils comptent unir leurs forces pour battre le chef de l’Etat sortant, candidat à un troisième mandat.

« Nous sommes réunis autour des questions électorales. Nous avons mis en place le collectif des candidats pour l’alternance. Ce collectif va mutualiser les moyens et les expériences pour que les élections se passent dans des conditions acceptables sur le terrain le 18 octobre. Nous allons, à l’issue de cette réunion, formaliser ce collectif qui va commencer à travailler, notamment pour adresser rapidement un courrier à l’administration, à la CENI, pour un certain nombre de questions relatives aux bureaux de vote et aux PV à l’issue des élections. Et, une équipe technique va être mise en place pour voir dans quelle mesure nous allons mutualiser nos moyens et nos efforts sur le terrain », a annoncé Dr Makalé Traoré, candidate du Parti de l’Action Citoyenne pour le Travail à la présidentielle prochaine.

A noter que la naissance de ce collectif intervient au premier jour de la campagne électorale et à un mois du scrutin du 18 octobre 2020.

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com