Les mots et les maux du ministre

20 septembre 2020 à 14 02 54 09549

Habib Yembering Diallo


Cher cousin,

Je m’empresse de t’écrire pour t’expliquer ce qui vient de se passer. Car je sais que tu dois être dans tous tes états après mon exposition comme un objet d’art sur les réseaux sociaux. Désormais, à chacun son jour sur ces réseaux. Ce weekend, c’est mon tour. Et, un triste tour. Partout, de l’intérieur comme de l’extérieur, les nôtres m’appellent pour me dire que je me suis fait crucifier. Aucun qualificatif n’est de trop pour me le coller.

Lire

Conakry : de nombreux jeunes derrière Louda Baldé pour exiger l’agrément de son parti (PUR)

20 septembre 2020 à 13 01 18 09189

Faute d’agrément, le Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR) n’a pas pu présenter de candidat à la présidentielle prévue pour se tenir le 18 octobre prochain. Toutes les démarches menées à cet effet auprès des autorités guinéennes n’ont jusque-là pas abouti. Désormais, la jeune formation politique décide de passer par une démonstration de force dans la rue pour se faire entendre.

Lire

Littérature de jeunesse : 11 jeunes auteurs guinéens formés sur les techniques d’écriture

20 septembre 2020 à 10 10 53 09539

Du 10 au 17 septembre 2020, l’Association des Auteurs de Littérature de Jeunesse (AALJ), en partenariat avec les Editions Ganndal, a organisé une résidence de d’écriture pour les auteurs jeunesse. Ce séminaire, qui s’est tenu à Kendoumayah, dans la préfecture de Coyah, a bénéficié du soutien du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Guinée. Il a permis de former 11 jeunes auteurs sur les techniques d’écriture en littérature de jeunesse, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Fria : Gnalen Condé a-t-elle voulu saboter le meeting du RPG/AEC ?

20 septembre 2020 à 10 10 27 09279

 

A l’occasion de l’ouverture officielle de la campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre prochain, les femmes employées de Rusal Friguia, évoluant  sous le label du collectif des femmes de Fria, ont organisé un meeting pour soutenir la réélection du Président Alpha Condé. La cérémonie a été organisée hier, samedi 19 septembre 2020, à la maison des jeunes de Fria.

Lire

Tronçon Cimenterie-Fofomérè (Dubréka) : « Tu ne peux pas rouler 3 jours sans passer au garage… »

20 septembre 2020 à 9 09 51 09519

En chantier depuis plusieurs années déjà, la route qui relie le rond-point de la Cimenterie au quartier Fofomérè, dans la préfecture de Dubréka, est en piteux état en cette période de saison pluvieuse. Les usagers qui pratiquent ce tronçon pataugent actuellement dans la boue. Et, les pannes des véhicules rythment le quotidien des chauffeurs de taxi qui y font la navette, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Alpha Condé et l’ethno-stratégie : « si vous votez pour le malinké qui n’est pas du RPG, vous aurez voté pour Cellou »

20 septembre 2020 à 9 09 09 09099

Alpha Condé, s’adressant par visioconférence à des militants de son parti rassemblés à Kankan, le 19 septembre 2020

Candidat à un troisième mandat, le président Alpha Condé passe par l’ethno-stratégie, comme il l’a souvent fait d’ailleurs, pour tenter de se faire réélire. A l’occasion du lancement officiel de la campagne électorale du RPG Arc-en-ciel pour la présidentielle du 18 octobre prochain, qui a eu lieu ce samedi, 19 septembre 2020, dans la ville de Kankan, le chef de l’Etat guinéen s’est adressé aux électeurs de la Haute Guinée par visioconférence.

Lire

Cherté des frais de transport due à l’état d’urgence : la galère des étudiants à Conakry

20 septembre 2020 à 8 08 41 09419

C’est une période de vache maigre pour les étudiants à Conakry ! Depuis l’apparition de la pandémie de COVID-19 en Guinée, le coût du transport urbain a doublé dans la capitale guinéenne. Au lieu de 1 500 francs par tronçon (prix appliqué avant le coronavirus), les usagers doivent obligatoirement débourser 3 000 francs guinéens pour se déplacer. Et, cela est dû à la distanciation sociale imposée par les autorités dans les taxis pour limiter la propagation du coronavirus à Conakry. La situation est une véritable saignée financière pour les pauvres étudiants qui peinent à joindre les deux bouts.

Lire