Un affrontement a éclaté ce lundi matin, 21 septembre 2020, entre des habitants de deux villages voisins à Siguiri. Les deux camps ont échangé des jets de pierres pendant un long moment avant que les forces n’interviennent pour les disperser, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

 

C’est un incident mineur qui a provoqué un affrontement entre plusieurs habitants des deux districts portant tous le nom de Kolenda : l’un relevant de la commune urbaine de Siguiri et l’autre de la commune rurale de Kintinian. En effet, tout est parti d’une bagarre entre des enfants à l’école primaire de Kolenda (la localité relevant de la commune rurale Kintinian). D’eux d’entre eux, venant de l’autre Kolenda (relevant de la commune urbaine de Siguiri), ont été blessés. Ce qui a irrité les habitants de leur village.

 

« Le samedi dernier, un de nos élèves a été frappé là-bas par leurs enfants. Ce matin encore, quand nos enfants sont partis à l’école, ils ont frappé un autre. Quand nos enfants sont partis pour chercher à comprendre le motif de ces agissements, leurs jeunes sont sortis pour jeter des pierres sur nous. C’est ainsi que nous sommes sortis aussi pour riposter », explique Sory Traoré, le président du district relevant de la commune urbaine de Siguiri. De son côté, le responsable de l’autre district n’a pas souhaité se prononcer sur cette situation.

 

Pendant un long moment, les habitants des deux villages, séparés par la route reliant la ville de Siguiri à la sous-préfecture de Kintinian, se sont affrontés à l’aide des jets de pierres. Les forces de l’ordre sont finalement intervenues pour les disperser et libérer la route, qui était complètement barricadée.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin