Un assassinat horrible a eu lieu dans la nuit du mardi au mercredi, 23 septembre 2020, à Kondianakoro, une sous-préfecture située à 85 kilomètres de la ville de Mandiana. Des inconnus ont égorgé et éventré un conducteur de taxi moto avant d’emporter son engin, a appris Guineematin.com dans la préfecture.

Pour l’heure, personne ne connait précisément les circonstances de la mort du jeune Alassane Touré. Mais beaucoup pensent qu’il a été déplacé par des bandits, qui l’ont assassiné avant de disparaître avec sa moto. Son corps mutilé a été retrouvé mercredi matin au bord de la route reliant la commune rurale de Kondianakoro au district de Gbenso. La tête était coupée et déposée à côté du reste du corps, et le ventre complètement déchiré.

« C’est très tôt ce mercredi que des citoyens qui partaient dans leurs champs ont découvert le corps d’un jeune, égorgé et éventré dans la brousse. Ils m’ont immédiatement informé, et moi aussi j’ai informé le sous-préfet et les responsables des conducteurs de taxis motos. C’est ainsi le corps a été identifié par ses collègues. C’est un jeune du nom d’Alasane Touré, originaire de Zoo dans la préfecture de Lola », explique Oumar Keïta, le maire de la commune rurale de Kondianakoro.

L’autorité locale ajoute que « les services de sécurité ont ouvert une enquête pour tenter de mettre main sur les assassins ».

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel. 625810326

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin