Ils l’ont promis et ils l’ont fait ! Les responsables, militants et sympathisants de l’UFDG ont réussi une forte mobilisation ce vendredi, 25 septembre 2020, pour accueillir leur leader et candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Cellou Dalein Diallo, qui rentre d’une tournée internationale, a remué la capitale guinéenne, Conakry, où il vient de conforter sa position de la plus populaire personnalité.

Avant même l’atterrissage de l’avion transportant le président de l’UFDG et principal opposant au régime Alpha Condé, en provenance de Dakar, la capitale sénégalaise, certains habitants de Conakry avaient commencé à ressentir l’impact de la mobilisation. Plusieurs usagers de la route (notamment de l’autoroute Fidèle Castro) ont parlé de ces embouteillages créés par une cohorte de personnes qui ont commencé à inonder la zone avant même la mi-journée, alors que son arrivée était prévu à 16 heures…

A l’arrivée du principal opposant au régime Alpha Condé, des cris de joie et des slogans se mêlent aux klaxons de véhicules et de motos venus l’accueillir dans un brouhaha à vous couper le souffle. Intervint alors la sono qui alterne slogans et musiques dédiées au leader de l’opposition guinéenne. « Cellou ! Président ! Cellou ! Président ! », c’est le slogan qui s’imposera et s’entendra de loin, même si des irréductibles communicants parmi les militants ont tenu à profiter de cette belle occasion pour se faire entendre… « Nous ne sommes pas là pour mille choses ! Nous sommes venus pour accueillir le président Cellou Dalein Diallo et l’accompagner à la présidence de la République. Nous allons l’installer aujourd’hui-même à Sékhoutouréya », a lancé à Guineematin.com Elhadj Boubacar Diallo. Ce militant de l’UFDG jure que son leader n’a pas de vrais adversaires sur la scène politique guinéenne et qu’il a une popularité qui le place bien au-dessus de tous les autres candidats y compris du président Alpha Condé qu’Elhadj Boubacar accuse d’avoir « volé la victoire » de son leader en 2010…

La campagne est bien lancée du côté de l’UFDG, qui renoue avec ses mobilisations, faisant déferler une marrée humaine à chacune des sorties, notamment dans la capitale guinéenne.

A préciser que de l’aéroport international de Conakry, le cortège de l’opposant Cellou Dalein Diallo a pris la direction de Dixinn, via Bambéto, Hamdallaye et bien sûr le siège de son parti, déjà plein à craquer…

Sur les pas du leader et candidat de l’UFDG, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin