Aïssatou Soumaoro

C’est une bonne nouvelle pour Aïssatou Soumaoro et sa famille. La jeune femme qui avait accouché pendant le déroulement du Baccalauréat unique de cette année à Macenta est déclarée admise, rapporte le correspondant de Guineematin.com basée à N’Zérékoré. Aïssatou Soumaoro a fait preuve d’un grand courage lors du déroulement du Baccalauréat unique, session 2020. Cette candidate du lycée de Kouankan et qui a composé au centre d’examen Dadis Camara de Macenta, a accouché des jumeaux (un garçon et une fille) juste après avoir fini de traiter l’épreuve de Français. Elle est revenue le lendemain matin pour poursuivre l’examen.

« Ce jour, j’avais mes pieds lourds. Mais je me suis efforcée à aller au centre. Après la première épreuve, je voulais sortir pour manger mais je ne pouvais pas me lever. Je suis restée donc tranquille. Ils ont lancé la deuxième épreuve qui était l’épreuve de Français. Je sentais des douleurs mais je me suis efforcée. Lorsque j’ai fini de traiter le sujet, je ne pouvais plus tenir.

C’est ainsi que j’ai crié et ils ont fait appel à l’ambulance parce que notre centre était un peu loin du goudron. Ils m’ont embarquée pour m’envoyer à l’hôpital, où j’ai accouché des jumeaux. Le lendemain, j’ai laissé les enfants avec ma belle-mère et je me suis rendue à l’école pour poursuivre le Bac », rappelle Aïssatou Soumaoro.

Le courage de cette jeune femme a porté fruit, puisqu’elle a décroché son Baccalauréat. Selon les résultats publiés ce vendredi, 25 septembre 2020, Aïssatou Soumaoro est classée 5126ème de la République en sciences mathématiques. Une nouvelle accueillie avec une joie immense par sa famille, qui voit la bachelière comme une héroïne.

De N’Zérékoré Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin