Au moment où l’auteur et metteur en scène guinéen reçoit son prix au Festival des Francophonies, Les Zébrures d’Automne, à Limoges, pour « La Cargaison », il est félicité par le président et candidat de l’UFDG. Le principal opposant guinéen a rappelé que son conseiller en communication, Souleymane Bah, a été persécuté et poussé en exil par « le régime liberticide » du président Alpha Condé.

« Félicitations à Souleymane Bah, alias Thiâ’nguel, heureux récipiendaire du prix théâtre 2020 de RFI. Enfant prodige de Guinée et mon conseiller en communication, il a été condamné à l’exil par le régime liberticide d’Alpha Condé pour avoir dénoncé ses crimes par la plus redoutable des armes : les mots », a écrit Cellou Dalein Diallo, sur sa page Facebook.

Guineematin.com réitère ses félicitations à notre ami Thianguel 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin